Di sak na pou di

Tout a une cause ?

Georges Benne / 22 juin 2015

L’autre jour, je me suis arrêté pour contempler un superbe palmier-bouteille au tronc ventru, bien galbé, de couleur bistre, à la surface un peu moins lisse que sa partie supérieure d’un vert foncé, en forme de goulot, qui étalait majestueusement ses palmes vers le ciel… Et je me demandais qui pouvait être ce prodigieux artiste capable de fabriquer un tel chef-d’œuvre.

Le lendemain, comme par hasard, la télévision me renvoie les images terrifiantes du tremblement de terre qui avait secoué le Népal et provoqué tant d’effroyables dégâts. Et je me disais qui donc pouvait être l’auteur d’une telle catastrophe.

Quelques jours après, toujours sur le petit écran, j’assiste, comme si j’y étais, à l’éruption du volcan de La Fournaise et je peux admirer le ciel rougeoyant, les serpents lumineux de laves. Et la même question me revient aux lèvres et à l’esprit : qui donc pouvait m’offrir un tel spectacle ?

Coïncidence, je tombe alors sur ce dialogue, extrait d’un des Propos d’Alain, qui prolonge ma réflexion sans pour autant me donner une réponse :

« Tout a une cause ; mais s’il faut à chaque cause une cause, rien n’est expliqué ; il faut donc une cause sans cause, qui est Dieu. »
A quoi je répondais : « Tout a une cause ; donc il faut une cause de Dieu ? Ou bien si Dieu est sans cause, il n’est pas vrai que tout a une cause. »


Kanalreunion.com