Di sak na pou di

Tout ce que, moi, je fais est bien fait…

Courrier des lecteurs de Témoignages / 19 juillet 2015

Didier Robert affirme que ses deux monorails, projet concocté 6 mois avant les prochaines élections régionales, sont super viables et fonctionnels et d’un coût raisonnable. Par contre, le projet du tram train porté par la majorité de Paul Vergès, était irréalisable, c’était du vent et il s’est empressé de le supprimer en 2010 pour vanter l’efficacité de 2000 bus sur des routes déjà embouteillées par les nombreux véhicules. Donc le train version Robert c’est bien en 2015 et le train version Alliance c’était nul en 2010.

Le gouvernement israélien proteste violemment contre la possibilité qu’aurait l’Iran de développer du nucléaire à usage civil, ce serait un danger pour le monde, une erreur historique. Soit, mais faut-il rappeler que depuis 1967, l’État d’Israël est une puissance nucléaire, la 6e puissance nucléaire mondiale, possédant au moins 200 ogives et fabriquant des armes de destruction massive, biologiques et chimiques. De plus, Israël refuse de se soumettre à des inspections de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique et de signer le traité sur la non-prolifération nucléaire.

L’accord conclu dernièrement avec l’Iran par plusieurs pays dont les USA et la France est une avancée pour la paix du monde, car il limite le programme nucléaire iranien tout en levant les sanctions économiques qui pesaient sur ce pays et en assurant un renforcement des contrôles. Le régime d’exception dont bénéficie l’État israélien lui permet de soutenir que sa puissance nucléaire est légitime alors que celle d’un autre état lui est insupportable et doit être interdite.
Comment accepter cette logique à deux vitesses, qu’il s’agisse d’un moyen de locomotion ou de politique extérieure ? La réflexion et l’analyse s’avèrent essentielles pour chacune de nos positions politiques.

Marylène Berne


Kanalreunion.com