Di sak na pou di

Un accord dans le dos des électeurs ?

Témoignages.re / 6 mars 2010

Ce mardi 2 mars, Jean-Paul Virapoullé, Nadia Ramassamy et Eric Magamootoo se sont rencontrés. Ils auraient scellé un accord pour le second tour des Régionales. Ils feraient cause commune sous la bannière de celui ou celle qui arriverait avant les deux autres.
La base d’un tel accord est simple : additionner un tel nombre de voix pour prétendre être la véritable alternative à l’Alliance au second tour et ainsi obliger Didier Robert à se retirer ou composer.
Enfin, l’axe principal de la manœuvre est de mettre en pratique le « tout sauf Vergès » préconisé par certains. Une ouverture vers le PS pour constituer une majorité de gestion n’est donc pas à écarter et les trois protagonistes le souhaitent ardemment.
Si cet accord est effectif, il ne manquera pas de poser problème.
Pourquoi le faire sans en informer les électeurs et, en quelque sorte, dans leur dos ?
Ce bric-à-brac constitué par des hommes et des femmes qui courent après des mandats ne fait pas sérieux. Il ne donne pas la garantie d’une bonne et saine gestion du Conseil régional puisqu’il aura été une combine d’arrière-cour, un arrangement dans la cuisine et non pas un rassemblement autour d’un projet.

Jean-Luc Maillot,
Saint-Pierre


Kanalreunion.com