Di sak na pou di

Un ami

Témoignages.re / 27 avril 2010

Familièrement, on dit : « Un frère, on ne le choisit pas ; un ami, on le choisit ». Je trouve cette définition du mot “ami” par Valentin extraordinairement bien écrit :

« Un ami
C’est quelqu’un qui t’accepte comme tu es,
mais t’aide à être meilleur.
C’est quelqu’un qui te relève le moral quand il te manque.
C’est quelqu’un qui t’aide à sortir d’un moi
pour former un nous.
C’est quelqu’un avec qui tu peux faire des blagues
sans qu’il se fâche.
C’est quelqu’un qui se souvient de toi quand il pense.
C’est quelqu’un qui t’aime pour ce que tu es,
pas pour ce que tu sais.
C’est quelqu’un qui t’amène à faire de nouveaux amis.
C’est quelqu’un qui cherche pour te voir.
C’est quelqu’un qui te défend quand tu n’es pas là.
C’est quelqu’un qui est content quand tout marche pour toi
et ne te laisse pas quand tout marche mal.
C’est quelqu’un qui est intéressé par toutes ces choses,
même les plus petites.
C’est quelqu’un qui est avec toi dans les moments
de solitude et de tristesse.
C’est quelqu’un qui est toujours à tes côtés,
quoi qu’il arrive,
C’est quelqu’un qui te dit la vérité, même si ça te fait mal.
C’est quelqu’un qui jamais ne refusera de t’aider.
C’est quelqu’un qui toujours aura les portes ouvertes
pour toi.
C’est quelqu’un qui prend le chemin, heureux avec toi.
Si tu le tiens… Garde-le !
Si tu le perds… Cherche-le !
Si tu ne le trouves pas… Garde toujours son souvenir ! »

Valentin a réfléchi longuement avant d’écrire ce texte. Il est toujours difficile de choisir la personne en qui on met sa confiance.
Un ami est aussi celui qui fera tout pour vous aider. Il sera présent dans les moments difficiles et les moments de joie. Il est toujours à votre disposition.

Mais attention à… « l’ami camaron » : celui-ci n’hésite pas, par jalousie, par sournoiserie, à vous planter un poignard dans le dos, qui vous trahit, qui vous fait beaucoup de mal, qui vous tue à petit feu, qui mange dans votre main, mais qui n’hésite pas, à la moindre occasion, à dire du mal de vous !

Ainsi, Valentin répond à la question d’Enrico Macias dans sa chanson qui dit :
« Mon ami, mon frère
Dis-moi comment faire
Pour nous aimer sur terre (…) »

 Marc Kichenapanaïdou 


Kanalreunion.com