Di sak na pou di

Un dessein ou pas pour l’univers et la vie ?

Témoignages.re / 5 janvier 2017

JPEG - 17.3 ko

Répondre à cette question du grand dessein de l’univers et de la vie n’est rien moins que décider de l’existence de Dieu. Ce qui est amusant, c’est qu’un raisonnement humain, logique et rigoureux, ne peut répondre autre chose que : « Les deux sont possibles ». Il est aussi absurde de prendre parti pour l’une de ces hypothèses que pour l’autre. Autrement dit, la réponse raisonnable serait : « On ne sait pas et on reste là car cette problématique est hors de notre champ d’investigation, elle nous dépasse ». Les matheux diraient : « Selon le principe d’incertitude ou d’indétermination, il n’y a pas de solution ». La raison, la démonstration est connue et parfaitement claire pour qui accepte les raisonnements cohérents et logiques. Alors, démontrons :

Il est vrai qu’il y a une chance sur plusieurs milliards de milliards que certaines structures complexes comme l’ADN, soient le résultat du hasard. Cela, pour autant, nous donne-t-il la preuve que cette structure ait été voulue, conçue à dessein par une forme d’intelligence ?

Désolé pour l’homme prétentieux qui croit tout savoir, tout démontrer, tout dominer, il n’y a pas de réponse formelle. Notre fin limier humain tombe sur un bec. Pas de preuve, donc pas de réponse et il n’y en aura sans doute jamais. La raison est simple. Multipliez autant que vous voulez le nombre de milliards cités plus haut, il arrivera bien un moment où ce nombre sera si grand qu’il laissera la place à la probabilité d’une conception par le hasard. Compte tenu de ces paramètres mathématiques et scientifiques irréfutables, il est totalement impossible de savoir si la force et l’énergie à la base de tout, est intelligente ou aveugle. Et pour ceux qui ont encore un doute, qu’ils se penchent sur la notion d’infini. Si Dieu existe, on ne sait même pas s’il a voulu créer ou s’il s’est contenté de jouer aux dés. L’univers est si vaste et le temps est si long, que tout paraît possible.

Mais, amis croyants, rassurez-vous, je crois en Dieu, c’est tellement plus humain.

François Maugis


Kanalreunion.com