Di sak na pou di

Vive la forêt !

Témoignages.re / 10 mars 2011

Les Nations Unies ont labellisé 2011 « Année internationale de la forêt ». Célébrons donc les arbres, notre terre, la nature qui résiste à l’avancée inexorable du béton et à la croissance urbaine.
En 1979, avec Ahmed Mortouza, je publiais un petit recueil de poésie célébrant notre terre. Sobrement intitulé “Ma terre”, avec en couverture une photographie en noir et blanc de Sulliman Issop représentant un arbre. C’était, geste provocateur du photographe, un arbre mort, sec, sans feuilles, mais un arbre ô combien majestueux !
Avons-nous conscience que depuis 2007, un habitant de la terre sur deux vit dans une ville ? Et qu’en 2030, on comptera huit habitants sur dix dans les villes ? Que, dans moins de dix ans, la Chine comptera un milliard d’habitants seulement dans ses villes ? Et que, dans dix ans de plus, son grand rival dans la course à la première place, l’Inde, comptera pas loin de 300 millions d’habitants de plus dans les siennes ? Des villes qui se toucheront, composant de nouvelles mégapoles parfois plus étendues que d’actuels pays ? De véritables hydres avec tout ce que cela suppose comme embouteillages, pour ne pas en dire plus ? Comment fera-t-on alors pour entrer et circuler dans ces labyrinthes ? Il nous faudrait nous transformer en fourmis, de celles qui marchent sous la terre.
Alors, saurons-nous, Réunionnais, préserver notre Maïdo, notre Tapcal, notre Mare-Longue, notre Dimitile, notre Grand-Bassin, notre Bélouve ? Nos quelques bambouseraies, nos forêts de cryptomérias, nos quelques filaos et autres flamboyants ? Il est grand temps d’y réfléchir. Et que vive l’Année de la forêt !
Car, savons-nous que l’espérance de vie des habitants de villes comme Bucarest ou Marseille est réduite de respectivement 22 et 7 mois, ne serait-ce qu’à cause de la pollution (30% des problèmes liés à l’asthme chez les enfants), par rapport à celle des habitants de régions rurales ?

Marc Kichenapanaïdou

PS : Félicitation à Madame Marie-Reine Hoarau, nouvelle Directrice du Parc national des Hauts, nommée le 1er mars 2011.


Kanalreunion.com