Di sak na pou di

Vous avez dit « Union Européenne » ?

Courrier des lecteurs de Témoignages / 24 juin 2016

Notre Europe libérale est malade, endettée jusqu’au cou et incapable d’offrir du travail à ses ressortissants puisque le nombre de chômeurs ne cesse de grimper…

En effet sous prétexte de s’ouvrir au monde, les hommes politiques européens n’ont toujours pas compris qu’il devenait indispensable de protéger ce qu’elle est capable de produire. Les coûts de fabrication en Chine ou en Inde-en raison de la main d’œuvre essentiellement-étant bien moindres dans ces pays émergents, aucune entreprise européenne quelque en soit la branche ne pourra résister à terme à cette concurrence internationale. D’où fermetures d’usines, licenciements et délocalisations en cascade… Et ce n’est pas fini !

Seule solution : taxer les produits d’importation-que l’on peut fabriquer en Europe-afin qu’ils ne puissent être moins chers à l’achat que les produits fabriqués en Europe. Non seulement cela rapportera de l’argent aux pays européens mais cela maintiendra notre économie et donc l’emploi. La liberté des échanges tant préconisée par nos économistes libéraux n’en sera pas vraiment affectée puisqu’il y a tant de choses que l’Europe n’arrive pas à produire et qui pourront continuer à circuler librement.

A La Réunion, on « marche sur la tête » : Je viens de commander en Belgique-pays européen - 2 compléments alimentaires indispensables pour réduire mon taux d’acide urique et soigner mon insuffisance rénale. Ces produits n’existent pas en France… Le prix : 64 euros. A ce prix déjà élevé, j’ai du rajouter 30 euros de frais d’exportation et 19 euros de droits de douane sans parler des frais de transport inclus dans le prix d’achat. Cela revient à doubler le tarif de base.

A quoi sert donc l’Europe économique et libérale que l’on nous a imposée-alors que nous avions voté contre - si elle ne protège pas ses productions et donc ses entreprises et ses emplois si elle n’unifie pas les tarifs payés dans la Communauté Européenne afin de protéger les entreprises européennes des assauts d’une mondialisation effrénée où même notre santé est remise en question avec des produits dangereux (notamment alimentaires et jouets de Noël par ex), non conformes à la réglementation européenne, fabriqués de surcroit dans des conditions non éthiques (par des enfants dans des conditions proches de l’esclavage)

Malgré une propagande intensive pour nous pousser à aller voter d’une part, en faveur d’une Europe qui continue à détruire nos emplois d’autre part, je choisirai pour ma part une liste qui s’inscrira délibérément en opposition à l’Europe qu’on nous propose aujourd’hui. Voilà ce que j’écrivais à l’époque du référendum de 2005

10 après, Le bilan est lourd. Déjà les Britanniques s’interrogent sur leur maintien ou non dans l’Europe, je m’interroge aussi : Brexit ou maintien dans l’union.?.. Que faire en effet d’une Europe qui n’est même pas capable d’accueillir et de se répartir les réfugiés de guerre ou alimentaires, de pister les terroristes, d’empêcher l’entrée massive des armes sur son sol, de protéger ses frontières en les taxant des importations massives de produits extérieurs qui ruinent nos économies et nos emplois, etc. Stoppons ce libéralisme effréné qui ruine nos économies alors que nous ne pourrons jamais être concurrentiels des pays du tiers monde qui payent leurs salariés 10 fois moins qu’en Europe.

La France avait dit “NON” à une Europe ultralibérale au référendum de 2005. Nos gouvernants ont passé outre à la voix du peuple français estimant que nous n’avions pas compris…(on nous prend vraiment pour des imbéciles) 10 ans après, les pays riches, réfugiés dans leur égoïsme pensent à en sortir pour ne pas s’enfoncer davantage dans leurs dettes… Quant aux autres ils s’y accrochent pour bénéficier des subsides de ceux qui ont su un peu mieux gérer leur pays économiquement. Vous avez dit « solidarité communautaire » ?

Nous ne sommes pas anti européens mais voulons seulement protéger notre économie de l’ultra libéralisme actuel et nos emplois et rêvons d’une Europe plus fraternelle, solidaire et véritablement humaine

Patrice Louaisel
Ex-Président de Terre des Hommes et Frères des Hommes Réunion


Kanalreunion.com