Di sak na pou di

« Voyez-vous cette main… »

Témoignages.re / 2 février 2010

« Voyez-vous cette main qui par les airs chemine ?
Un jour viendra, qui n’est pas loin, que ce qu’elle répand sera votre ruine. ».

L’un des effets les plus visibles de la société de consommation, c’est la prolifération incessante des véhicules de toutes sortes dans une île montagneuse où l’espace est forcément restreint d’autant qu’il est strictement délimité par l’Océan.
Comment ne pas imaginer La Réunion de demain complètement transformée en un vaste parking où chacun aura de plus en plus de mal à circuler, comme c’est déjà le cas dans certaines communes. Il ne restera plus alors que la voie des airs bien au-dessus de nos têtes… ou les trottoirs, s’il en existe encore, les trottoirs qu’il faudra solidement protéger contre les voitures par des rangées interminables de bornes et de barrières.
Vous croyez que j’exagère ? Il suffit d’essayer d’avancer en voiture dans la plupart des villes à certaines heures du jour pour se donner le spectacle de ce qui nous attend inévitablement si nous n’y prenons pas garde.
Aussi nous ne pouvons que saluer l’aménagement de grandes routes comme celle des Tamarins, qui a considérablement désengorgé le trafic, et le projet tout aussi grandiose du tram-train qui apparaît d’une impérieuse nécessité et qui devrait susciter l’adhésion de tous. Mais y suffiront-ils ?

Georges Benne


Kanalreunion.com