Di sak na pou di

Y a-t-il quelque chose après le capitalisme ?

Témoignages.re / 1er décembre 2011

Un président qui nous annonce des nouvelles mesures d’austérité, qui réduit les subventions aux associations qui s’occupent des pauvres, des SDF… mais qui trouve plus de 20 millions d’euros pour faire la fête avec 3.000 personnes nanties. C’est cela, le capitalisme insolent, indécent… Et c’est toujours nous qui payons et qui votons…

Ce fameux G20 France 2011 « Nouveau monde, nouvelles idées » aussi déterminé à enrayer la crise en écoutant, en justifiant, en surveillant, en examinant, en s’engageant, mais le plus tard possible, en jugeant… 4 jours plus tard, avec 20 millions d’euros dépensés, 33 chefs d’État regroupés, que nenni, aucune proposition concrète, tout cela rien que pour ça… !

Les Occidentaux ont aidé (financièrement et militairement) les Tunisiens à éliminer un « dictateur » croyant peut-être « occidentaliser » la Tunisie. Mais les urnes ont laissé échapper une odeur forte d’Islam. Quant à l’Irak, espérons que leur désidérata ne soit pas aussi noyé une nouvelle fois par le courant islamiste…

L’Europe ne veut pas que le peuple se prononce sur leurs unions. La preuve une fois encore avec la Grèce. Peut-on construire une Europe forte, où les peuples n’adhèrent plus à cette gouvernance par des agences de notation ? Par des banques ? Ou bien encore par une économie de marché qui ne profite qu’à très peu ? Non à cette Europe de l’euro ! Seule une contestation sociale généralisée des peuples permettrait de trouver une issue à ces déstabilisations, à ces crises, à ses ingérences…

Une erreur comptable de 3,6 millions d’euros pour l’État d’Irlande. Rien que ça ! Cela me rappelle l’erreur de 1,5 million d’euros dans le budget de la commune de Bras-Panon… Il y en a qui peuvent se le permettre… Pour moins que cela, pour d’autres, ce serait direction « case prison » sans passer par la « case départ », sans toucher de prime…

Faute de modèles, de repères… nos jeunes se défoulent dans l’alcool, dans les fumettes, dans la musique. Est-ce cela leur seul moyen de rassemblement ? On doit rester maître de son choix…

Avec nos 29,5% de taux de chômage (dont 60% de nos jeunes), nos 110.000 illettrés, nos 25.000 demandes de logements en souffrance, nos coûts de vie très, très chers, nos 52% de pauvres, il faudra rajouter 2.834 hectares de notre patrimoine forestier laissé détruit… Réunion, j’aime ton nom !

Il est grand temps, vraiment grand temps, de tourner cette page de capitalisme…

Hugues Marie-Louise
Bras-Panon Initiative


Kanalreunion.com