Di sak na pou di

Zapping infos

Témoignages.re / 14 juin 2011

Chaque jour nous apporte un flot d’informations plus ou moins réjouissantes et, il faut bien le reconnaître, plutôt plus que moins... Mais certaines nous font hésiter entre colère et ricanements tant elles sont à la limite de l’indécence...
Une phrase entendue à la radio fait tilt, l’UMP est soucieuse de justice sociale. Chouette, enfin les impôts vont être calculés de façon proportionnelle aux salaires !
Enfin les énormes revenus des PDG et autres cadres fortunés, imposés de façon juste, vont renflouer les caisses vides de l’État... Mais c’est mal connaître les méandres tortueux de nos dirigeants sarkozystes : pour eux, s’il y a des Français qui coulent le navire France, ce sont les bénéficiaires des minima sociaux, ils ont l’audace d’empocher leur RSA et d’avoir quelques économies, la traitrise totale… Ils devront se mettre en règle ces hors-la-loi et travailler quelques heures sous-payées tous les mois. C’est que la justice sociale UMP est inexorable envers les profiteurs.
Autre représentant du clan UMP, Luc Ferry, ancien ministre, qui s’érige en donneur de leçons sur les plateaux de télé et se la joue grand penseur du siècle.
Il reçoit un confortable salaire de 4.500 euros pour des cours qu’il n’assume pas parce qu’il est détaché à un ministère. Il plaide non coupable, crie au complot et veut même porter plainte... Comment se fait-il qu’il soit le seul dénoncé alors qu’il prétend faire partie d’une grande confrérie, et pourquoi Matignon propose un remboursement des sommes perçues si tout est légal ? Quand on fait le parallèle entre la situation d’un citoyen lambda qui touche le RSA et celle de ce monsieur ex-ministre, on a encore une bonne version de la justice sociale française.
Autre justice, cette fois-ci dans le traitement de l’information. France Inter, qui clame sa différence en slogan publicitaire, se déplace à La Réunion pour le Sakifo, jusque-là, tout va bien. Matinales avec Didier Robert, le créole, c’est pas bien, pourquoi l’enseigner ? C’est vrai qu’on n’apprend pas le français à l’école en France !!!). Ensuite, “Le Fou du roi”, invités : Jacqueline Farreyrol (madame créole KK), Monsieur Vaxelaire et Monsieur Gélabert. Madame la députée par ci, madame la députée par là... Stéphane Bern est aussi heureux que s’il interviewait Stéphanie de Monaco. La dame est ravie, elle n’est pas une politicienne politicarde, diantre, et les UMP ne sont pas tous ses amis... re-diantre, on en apprend tous les jours !
Pascale Clarck reçoit P. Dupuis, Yves Montrouge et un travailleur social... Qui a choisi les interlocuteurs des animateurs France Inter ? Il ne s’agit pas d’une radio privée et nous payons une redevance, cependant, pendant son séjour réunionnais, la soupe a bien été servie à la droite locale qui figurait en force à chaque émission.
Pour se consoler, il reste l’humour corrézien de notre ex-Président de la République et il faut avouer que c’est un humour assez sympathique qui ne provoque pas des maux d’estomac…

Marie-Hélène Berne


Kanalreunion.com