Images de notre Histoire

IMAGE DE NOTRE HISTOIRE : PHOTO N°465

Témoignages.re / 27 juillet 2012

Les photos de la rubrique “Image de notre Histoire” sont celles d’événements qui ont marqué les luttes militantes de l’Histoire de notre pays.
Cette rubrique quotidienne a pour but d’avoir de nos lecteurs des informations, des indices sur l’image du jour. Peut-être reconnaîtront-ils quelqu’un sur ces photos, un ami, un proche, un voisin, une connaissance… la date, le lieu, à quelle occasion a été prise la photo.
Ces informations permettront ainsi à “Témoignages” de valoriser ses archives.

Savez-vous à quelle occasion et quand cette photo où apparaissent notamment Raymond Lauret et Paul Vergès a été prise ?

JPEG - 207.5 ko
IMAGE DE NOTRE HISTOIRE : PHOTO N°465
Merci à notre camarade Jean-Yves Ananélivoua d’avoir reconnu l’action décrite sur cette photo de la série “Image de notre Histoire” de notre édition d’hier. Raymond Lauret et Paul Vergès participaient ce jour-là à la présentation du Fourneau portois, un dispositif de cuisson très économique qui permet de diminuer la pression sur notre environnement.
Un fidèle abonné nous a donné les noms de certaines personnes sur la photo dont, entre autres : Le Père Philippe Lauret, curé du Port ; Raymond Lauret ; Émile Hugot (juste à côté de Paul Vergès), sucrier ; Paul Vergès, maire du Port ; Pierre Lagourgue, président du Conseil régional ; Alain Séraphine (coin à droite), inventeur du fourneau.

Aussi, Jean Saint Marc a apporté d’autres précisions sur cette photo de “Image de notre histoire” de notre édition du 27 juillet 2012.

« C’était lors de la présentation d’un prototype du fourneau portois. Paul Vergès en avait rapporté les croquis théoriques obtenus d’une ONG lors d’une assemblée paritaire ACP-CEE (1982). Personne n’y croyait à l’époque. Paul Vergès a confié ces croquis à Alain Séraphine qui présidait alors à la destinée de l’Atelier Portois. Alain a travaillé d’arrache-pied sur des nombreux prototypes (il a fini par maîtriser le sujet et il perfectionne sans cesse son invention). Cet essai (1986 ou 87) s’est déroulé dans la cour de ce qui est aujourd’hui le Théâtre sous les Arbres. Paul Vergès avait invité Pierre Lagourgue, président du Conseil régional. Cette invention, dont la fabrication désormais peut se faire à coût très faible, permet d’utiliser très peu de déchets de bois (sciure compactée) pour faire cuire une belle marmite de riz. La diffusion d’une telle invention permettrait à tous les ménages réunionnais de retrouver la qualité de la cuisson des aliments au bois et de réaliser d’importantes économies (pas de bonbonne de gaz, pas d’électricité, faible encombrement du stockage du combustible, utilisation de tous les déchets verts, branchages, brindilles, etc.]) à La Réunion et dans tous les pays de la zone, Afrique continentale incluse ».



Un message, un commentaire ?



Messages






  • C’était lors de la présentation d’un prototype du fourneau portois. Paul Vergès en avait rapporté les croquis théoriques obtenus d’une ONG lors d’une assemblée paritaire ACP-CEE (1982). Personne n’y croyait à l’époque. Paul Vergès a confié ces croquis à Alain Séraphine qui présidait alors à la destinée de l’Atelier Portois. Alain a travaillé d’arrache pied sur des nombreux prototypes (il a fini par maîtriser le sujet et il perfectionne sans cesse son invention). Cet essai (1986 ou 87 ?) s’est déroulé dans la cour de ce qui est aujourd’hui le Théâtre sous les arbres. Paul Vergès avait invité Pierre Lagourgue, président du Conseil Régional.
    Cette invention dont la fabrication désormais peut se faire à coût très faible permet d’utiliser très peu de déchets de bois (sciure compactée) moins de 100 g (? vérifier auprès d’Alain) pour faire cuire une belle marmite de riz.
    La diffusion d’une telle invention permettrait à tous les ménages Réunionnais de retrouver la qualité de la cuisson des aliments au bois et de réaliser d’importantes économies ( pas de bonbonne de gaz, pas d’électricité, faible encombrement du stockage du combustible, utilisation de tous les déchets verts branchages, brindilles, etc.]) à La Réunion et dans tous les pays de la zone, Afrique continentale incluse.
    Sur la photo, de droite à gauche on reconnaît : Alain Séraphine, Pierre Lagourgue, Paul Vergès, Raymond Lauret.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com