L’invité(e)

Brigitte Malet : « Mobilisons-nous contre la réforme de la retraite »

Alliance des Réunionnais contre la pauvreté

Céline Tabou / 25 octobre 2010

À l’occasion d’un point presse dimanche 24 octobre 2010 à Bras-Panon, l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté appelle la population (la jeunesse, les victimes de la pauvreté et de la régression sociale) à agir dans la mobilisation.


Pourquoi avez-vous décidé d’organiser un point presse, dimanche ?
— Nous avons organisé cette conférence de presse pour appeler tous les Réunionnais à manifester, et à prendre conscience des abus de pouvoir du gouvernement. Nous appelons pour que les victimes de la pauvreté se mobilisent la semaine prochaine, à l’appel de l’intersyndicale. Nous devons être entendus, parce que la politique de casse sociale est inacceptable.

Quel message souhaitez-vous transmettre ?
— Dans la perspective que le gouvernement ne conduise pas plus les Réunionnais droit dans le mur, et, devant l’état de catastrophe sociale de notre île, nous voulons mobiliser pour lutter pour le plein emploi et le plein logement, et contre la hausse de la pauvreté.
Ce n’est pas seulement une question de retraite, mais aussi pour les jeunes sans emploi, et la vie chère, qui de fait rejoint le COSPAR. Celui-ci n’a d’ailleurs pas été entendu, nous voulons un nouveau COSPAR, afin que cessent les inégalités. Malgré les quelques petits saupoudrages qu’il y a eu avec la baisse du prix du gaz, le RSTA, les résultats montrent que tout ce qui a été demandé n’a pas été suivi.

Aujourd’hui, où en est l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté ?
— Nous continuons les états généraux dans les différentes communes de l’île. Nous allons également rencontrer l’INSEE, qui va publier en novembre ses derniers chiffres, particulièrement le pourcentage de Réunionnais vivant sous le seuil de pauvreté. Puis, nous avons de grands rendez-vous en novembre, avec le rendu des orientations de l’ARCP.

Propos recueillis par Céline Tabou


Kanalreunion.com