L’invité(e)

« Ceux qui réussissent dans la vie, ce sont ceux qui sont fiers »

Lilian Thuram, président de la Fondation éponyme, « éducation contre le racisme »

Témoignages.re / 25 septembre 2009

Lilian Thuram, footballeur talentueux, membre du Haut Conseil à l’Intégration et parrain du collectif « Devoirs de Mémoire » est invité par la MCUR à découvrir l’interculturalité de la société réunionnaise et à rencontrer la jeunesse de l’île jusqu’au dimanche 27 septembre. Grâce à la « Fondation Lilian Thuram », le sportif favorise l’éducation contre le racisme, et donc la valorisation des cultures. Un engagement qu’il partage avec la MCUR, projet qu’il considère comme essentiel pour que la société réunionnaise soit fière de son identité.

A la rencontre des jeunes Réunionnais...

Lilian Thuram a répondu à l’invitation de la MCUR pour rencontrer les jeunes Réunionnais. « Chez les enfants, il y a cette conception de la race », a-t-il constaté lors de ses différentes rencontres avec les enfants et adolescents. Le Noir chante bien, il est sportif, le rouge est discret, le jaune... Qui n’a jamais entendu ces préjugés ?
Et malgré l’existence d’un fort métissage et d’une interculturalité à la Réunion, Lilian Thuram estime que les préjugés ne sont pas inexistants. Cette unité réunionnaise est sans doute aussi fragile et mérite d’être sans cesse consolidée. En intervenant auprès des jeunes, Lilian Thuram espère mener un « travail de déconstruction de la classification par la couleur de peau », classification héritée du passé. « Si on creuse un peu, je crois qu’il peut exister des préjugés dans cette société réunionnaise car c’est le résultat d’une éducation depuis des siècles, gravée dans l’inconscient », souligne Lilian Thuram.

Pour une Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise...

« La MCUR est quelque chose d’extrêmement important et fondamental pour s’accepter, dépasser l’histoire, et être fier de savoir que l’on a participé à quelque chose de grand », a déclaré d’emblée Lilian Thuram. Avant d’ajouter plus tard : « ceux qui réussissent dans la vie, ce sont ceux qui sont fiers ». C’est grâce à la connaissance de l’histoire, de ses origines, de la richesse des civilisations fondatrices de l’unité réunionnaise, et la prise de conscience de ce vivre ensemble exemplaire et fragile, ne peuvent que servir de socle à l’essor d’une société.

« Il n’y a qu’une seule race, la race humaine »

Lilian Thuram reprend volontiers cette citation d’Yves Coppens, célèbre paléoanthropologue, pour servir de slogan à sa Fondation. Ses objectifs sont clairs : « Nous devons comprendre le racisme sous tous ses aspects, être conscients de la construction sociale des races, désapprendre les préjugés hérités des générations antérieures et rompre avec la hiérarchie raciale de l’esclavagisme. Ensuite, nous devons transmettre cet enseignement, avec des supports pédagogiques, organiser des activités et des événements, et inculquer ces valeurs par l’intermédiaire des parents, de l’école et du sport. Nous devons nous mobiliser et aider les victimes du racisme sur le plan juridique et psychologique jusqu’à ce que le racisme disparaisse ».

Edith Poulbassia


Site de la Fondation Lilian Thuram : www.thuram.org


Ils ont dit...

Paul Vergès, président de la Région
« Tous les Réunionnais sans exception sont des descendants d’étrangers et c’est pour nous un avantage »
La MCUR est un moyen « d’authentifer notre histoire, de reconnaître les véritables combattants de la liberté, que sont Cimandef, Dimitile... ».

Alain Armand, vice-président de la Région délégué à la culture
« Lilian Thuram met sa passion au service d’une noble cause. Une seule idée nous unit. Le vivre ensemble dans le respect, la reconnaissance de notre diversité ».

Françoise Vergès, directrice de la MCUR : « La MCUR est un outil d’éducation »
« Nous voulons montrer à Lilian Thuram la société réunionnaise avec ses contradictions, ses discriminations héritées de l’histoire et son interculturalité ».

Ali Sekkaki, délégué à l’éducation artistique et culturelle au Rectorat
« Nous avons le devoir d’éduquer à l’acceptation de l’autre. Nous menons un travail en profondeur, les enfants se sont appropriés le projet MCUR ».


Programme

Après une soirée cinéma hier soir au Ciné Cambaie, avec la projection du film "Thuram", aujourd’hui Lilian Thuram rencontre 400 élèves, toujours autour du film et de l’exposition Noirs dans les Bleus, support pédagogique de la Fondation.
Samedi, cette rencontre se poursuit à l’université de la Réunion, puis au stade Lambrakis du Port avec la Ligue Réunionnaise de Football pour la "Journée nationale Georges Boulogne" de détection des jeunes talents. Dimanche, il assistera au match entre la Saint-Pierroise et la Tamponnaise au stade Volnay à Saint-Pierre.


Kanalreunion.com