L’invité(e)

Daniel Gonthier a une attitude complètement antidémocratique

Jean-Hugues Ratenon, président d’Agir pou nout tout

YVDE / 15 décembre 2009

Depuis des années, l’association Agir pou nout tout se bat aux côtés des plus défavorisés, notamment contre la précarité dans le travail ou contre la vie chère. C’est intolérable pour le maire de Bras-Panon qui a tenté d’empêcher la tenue de l’assemblée générale de l’association, tout en diffamant son président.

Le maire de Bras-panon vous a interdit l’accès d’un local commun résidentiel de la SHLMR qui ne lui appartient pas et a séquestré votre matériel pour vous empêcher de tenir votre assemblée générale annuelle. Que faut-il penser de cette attitude ?

- Agir pou nout tout dispose de son siège social. Mais l’association occupe épisodiquement un Local commun résidentiel (LCR) de la SHLMR depuis des années pour des événements exceptionnels comme son assemblée générale parce qu’un certain nombre de nos adhérents sont locataires de ce bailleur social. Et cela s’est toujours bien passé jusqu’à présent. Pour notre assemblée générale du 12 décembre 2009, nous avons demandé comme d’habitude le LCR, et la SHLMR nous a assuré qu’il n’y avait pas de problèmes. Mais d’après le maire, Daniel Gonthier, une convention a été passée entre la mairie et la SHLMR. Cependant, cette convention ne peut pas empêcher les résidents, et quelque association que ce soit, à utiliser le local.
Mais il y a pire. La mairie a changé les serrures. C’est anormal : on ne peut pas changer la serrure de ce genre de local sans en avertir les utilisateurs habituels. De plus, nos tables et nos chaises que nous avions déjà disposées à l’intérieur du local ont été bloquées et nous avons dû tenir notre assemblée générale, en plein air, devant nos adhérents, nos invités et les commissaires aux comptes.

Pourquoi cet acharnement contre une association au service des plus défavorisés ?

- Nous estimons qu’il y a une volonté de nuire au président d’une association qui est aussi un opposant politique. Agir pou nout tout est une association à vocation réunionnaise dont l’activité est totalement indépendante de l’action politique de son président. Daniel Gonthier a eu dans cette affaire un comportement de voyou, une attitude complètement antidémocratique. Il y a dans cette attitude du maire de Bras-Panon, une volonté d’empêcher toute action au service des plus défavorisés. Il tourne ainsi le dos à toute politique sociale. De plus, il porte des accusations graves et diffamatoires en affirmant que j’utilisais le local pour des réunions politiques. C’est faux ! Il faut savoir que le Local commun résidentiel ne peut absolument pas être utilisé pour des activités politiques ou religieuses.

Quel va être le niveau de votre riposte ?

- D’abord, nous avons dénoncé cette attitude antidémocratique du maire, Daniel Gonthier. L’association Agir pou nout tout va porter plainte pour la séquestration de son matériel et contre la tentative de déstabiliser l’association à la veille de son assemblée générale. Personnellement, nous allons voir avec notre conseil s’il est opportun de porter plainte contre les propos diffamatoires et mensongers de Daniel Gonthier. Lesquels visent à porter atteinte à notre honneur et à notre réputation. Ce genre de méthode est profondément regrettable. Nous nous battons sur le créneau de l’éducation populaire et les propos de Daniel Gonthier portent atteinte à la liberté d’expression, et à l’essence même de l’éducation populaire.

Propos recueillis par YVDE


Kanalreunion.com