L’invité(e)

« Il y a une soif de débat et d’engagement »

Marie-Rose Gras, Directrice de l’AURAR et candidate de l’Alliance.

Geoffroy Géraud-Legros / 24 février 2010

Hier soir se tenait au Villa du Récif, à Saint Gilles les Bains, une rencontre entre Paul Vergès et la société civile. Marie-Rose Gras, cheville ouvrière de cette rencontre, explique à “Témoignages” les tenants et les aboutissants de cet évènement.

Marie-Rose Gras, vous êtes la cheville ouvrière de cette rencontre. Comment ont réagi les gens que vous avez contactés ?


- J’ai directement pris contact avec les personnes qui composent l’assistance de cette rencontre. Dans tous les cas, la réponse a été franchement positive ; je n’ai fait face à aucun refus. Pourtant, la plupart de ces personnes n’ont pas l’habitude des rencontres dans un cadre politique, des meetings, etc…

Selon vous, qu’est-ce qui a motivé ces personnes ?


- Les gens qui répondent ont bien entendu envie d’entendre Paul Vergès, d’entendre le programme de l’Alliance. Plus généralement, on sent un désir généralisé d’avoir prise sur le politique, sur le déroulement des évènements… un désir de démocratie directe. On sent une soif de débat et d’engagement, qui contredit complètement le cliché selon lequel la politique n’intéresse plus personne.

Quel message voudriez-vous faire passer à la “société civile” ?


- Le vocable de “société civile” recouvre un large éventail de personnes, de sensibilité et d’horizons divers qui, souvent, ne s’engagent pas. Mais ce n’est pas une fatalité : nombreux et nombreuses sont ceux et celles qui veulent s’engager, et participer au débat. Et notre rôle est justement de leur dire « engagez-vous » !

Propos recueillis par Geoffroy Géraud


Kanalreunion.com