L’invité(e)

« J’espère avoir l’opportunité de trouver un emploi sur place »

Sandrine Rocrou, 19 ans, étudiante au CEGEP la Pocatière, au Québec

Témoignages.re / 10 août 2009

Sanbrine Rocrou vient d’obtenir son Bac Pro Service Proximité de Vie Locale au lycée Victor Schoelcher à Saint-Louis. Elle rêve de partir au Québec depuis le BEP. Au CEGEP la Pocatière, elle va suivre une formation en Techniques d’Education Spécialisée.

Quel est votre parcours scolaire ?
J’ai obtenu un BEP puis un Bac Pro Service Proximité de Vie Locale cette année. Depuis la fin du BEP, j’ai le projet de partir au Québec. Les représentants des CEGEP sont venus cette année dans mon lycée, Victor Schoelcher à Saint-Louis. J’en ai profité pour faire les démarches.

Comment est né votre projet de mobilité ?
— Je vais suivre une formation de trois ans au CEGEP la Pocatière en Techniques d’Education Spécialisée. Je continue ainsi dans le domaine du social pour devenir éducatrice spécialisée. Je veux travailler avec les enfants.
J’ai entendu parler de cette mobilité et j’ai tout de suite pensé que c’était une bonne occasion de partir en bénéficiant d’une aide de financement. Dans mon entourage, je connais une personne de mon quartier qui est partie et j’ai également une amie là-bas. Je discute régulièrement sur MS avec des Réunionnais installés au Québec. Ils me donnent plein d’informations sur le mode de vie, les études, l’environnement.
Pour accéder à une formation de même qualité à La Réunion, il faut faire partie des meilleurs candidats. En plus de suivre des études au Québec, j’ai l’avantage de bénéficier d’une aide financière et de découvrir le monde.

Comment voyez-vous votre avenir ?
— Après la formation, j’espère avoir l’opportunité de trouver un emploi sur place. Je veux travailler pendant un ou deux ans au Québec, et peut-être que je reviendrai à La Réunion pour partager mes connaissances et mon expérience.

Propos recueillis par Edith Poulbassia


Kanalreunion.com