L’invité(e)

« Je souhaite mettre toute mon énergie au service des habitants »

Cantonales 2011 : Paroles de candidats

Sophie Périabe / 17 février 2011

Mardi, Pascaline Némazine et Emmanuel Séraphin ont officialisé leur candidature dans le 3ème canton de Saint-Paul. De par son engagement politique et associatif, cette habitante dynamique et volontaire du Guillaume assure bien connaître les difficultés auxquelles est confrontée la population et entend bien apporter ses compétences pour améliorer le quotidien des Réunionnais.

Quel est votre parcours politique ?

- J’ai commencé la politique aux côtés d’Huguette Bello en 1997 lorsqu’elle s’est présentée à Saint-Paul. Aujourd’hui, je suis élue de la majorité municipale et adjointe à la Voirie, à l’Électrification et à l’Environnement.
Parallèlement, je milite aussi au niveau associatif. Je suis militante à l’UFR et j’ai participé à la création d’une association dans le quartier du Guillaume. Cette association propose aux jeunes du quartier des activités dans le domaine de l’environnement et participe à la sauvegarde et à la valorisation de la Petite France.

Pourquoi vous engagez-vous dans ces élections cantonales ?

- Je m’engage pour deux raisons principales. Tout d’abord, je souhaite être au service du canton. Je connais bien ce canton, puisque j’y suis originaire, avec les problèmes de routes départementales, la petite enfance, le handicap, les personnes âgées. D’autre part, je souhaite m’engager au service du Département de La Réunion avec les enjeux que l’on connait : le chômage, l’amélioration de l’habitat, etc.
De plus, je suis une élue dynamique et volontaire, je suis à l’écoute de la population. J’ai travaillé au Conseil général, je travaille au Conseil régional, et en tant qu’élue de la municipalité, je reçois toutes les semaines dans le quartier du Guillaume. Ayant travaillé dans les 3 collectivités, je connais les difficultés de la population et je connais les dispositifs pour les aider. Je souhaite mettre toute mon énergie au service des habitants.

Quels sont les projets que vous allez défendre si vous êtes élue ?

- Dans ce grand canton avec plus de 26.000 habitants, il y a beaucoup à faire. Lors des dernières intempéries, de nombreuses familles étaient enclavées, il faut donc régler le problème des radiers sur les routes départementales.
La route touristique du Maïdo accueille chaque année plus de 400.000 visiteurs. Il faut une vraie caserne et un dispositif particulier pour protéger ce site.
Au niveau du handicap, moi-même j’ai un enfant porteur de handicap. Je suis confrontée au regard des autres, aux problèmes administratifs, c’est un vrai parcours du combattant. Il faut de nouvelles structures, de nouveaux équipements dans le Département pour que la personne handicapée ne se retrouve pas désœuvrée.
Et puis, il y a aussi beaucoup à faire dans la petite enfance, pour les personnes âgées, etc.

 Propos recueillis par Sophie Périabe 


Kanalreunion.com