L’invité(e)

Jeune, dynamique et proche de la population

David Lebon, candidat dans le canton 1 de Saint-Joseph

Sophie Périabe / 18 mars 2011

Faites-nous un bilan de votre première campagne électorale en tant que candidat ?

- C’est pour moi une campagne très agréable, avec beaucoup de porte-à-porte et un accueil particulièrement chaleureux de la population. J’ai ressenti les attentes de la population et notamment des jeunes qui subissent de plein fouet la crise économique. Les mêmes revendications reviennent, à savoir l’emploi et le logement. J’ai constaté également une demande particulière des personnes âgées qui ont véritablement besoin d’un accompagnement.

Qu’est-ce qui vous différencie des autres candidats ?

- Notre jeunesse, notre dynamisme et notre proximité avec la population. Cette population nous fait souvent remarquer que les élus ne sont pas assez disponibles et proches d’eux. Ils demandent des élus proches, compétents et surtout qui rendent compte du travail qu’ils font au Conseil général.
Nous avons d’ailleurs pris l’engagement, si nous sommes élus, de rendre compte du travail et de recevoir la population une fois par semaine à notre permanence afin de connaître leurs attentes et leurs besoins.

Pouvez-vous nous rappeler les grandes lignes de projet pour le 1er canton ?

- Au niveau du canton, nous avons 5 priorités. Pour rompre l’isolement des personnes âgées, nous voulons mettre en place un service d’aide par l’intermédiaire d’associations de quartiers. Le portage de repas à domicile est une demande forte de la part de cette population. Toujours dans le social, nous préconisons le développement de micro-crèches dans les quartiers à mi-hauteur.
Concernant le développement touristique, il y a l’aménagement des abords de la rivière Langevin et de la marine à Vincendo. Nous avons aussi les écarts comme à Grand Coude où on pourrait développer les sentiers de randonnée. La protection de cette nature et la découverte des forêts créeraient des centaines d’emplois par l’intermédiaire d’associations.
A propos de la sécurisation des biens et des personnes, il y a les travaux de sécurisation des routes départementales du canton. Des études pour la sécurisation de la route de Grand Galet sont indispensables. Il y a une demande de la part de la population pour la création d’une annexe de la caserne des pompiers à Vincendo.
Pour développer et protéger l’agriculture, nous préconisons la création d’un réseau d’irrigation et le soutien à la production locale.
Enfin, pour désenclaver la population vivant à mi-hauteur, notamment les bourgs de Jean Petit et de la Crête, la route de moyenne altitude est indispensable.

 Propos recueillis par SP 


Kanalreunion.com