L’invité(e)

L’autonomie énergétique est « un objectif réalisable et louable »

Jean Jouzel, membre du GIEC, Prix Nobel de la Paix

Témoignages.re / 26 octobre 2009

Les 15 et 16 octobre dernier, le climatologue Jean Jouzel a animé un cycle de conférence organisé par la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise, l’Université et la Région, intitulé "L’avenir de notre climat". Il donne son point de vue sur la contribution réunionnaise à un problème mondial : le changement climatique.

Quel est l’impact de l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (ONERC), créé à la suite d’une initiative réunionnaise ?

- L’ONERC est arrivé à un moment opportun, où la France devait faire un Plan climat. L’ONERC a joué un rôle très clair dans la stratégie française, pour notamment la prise en compte de l’adaptation au réchauffement climatique.

Que pensez-vous de l’objectif fixé en 1999 par un élu réunionnais : l’autonomie énergétique de La Réunion à partir des énergies renouvelables ?

- C’est un objectif réalisable, et il est louable. Il s’inscrit pleinement dans le développement durable, et au-delà des objectifs fixés dans le cadre des négociations qui vont être menées à Copenhague.
L’autonomie énergétique à partir des énergies renouvelables, c’est un gage de développement économique.
Si La Réunion réussit à atteindre cet objectif, elle sera un exemple d’un pari réussi sur les plans écologique et économique.

Dans quelle mesure ce projet réunionnais pourra-t-il inspirer la conférence de Copenhague ?


- À mesure que cet objectif d’autonomie énergétique sera mis en œuvre, il intéressera de plus en plus de monde, par exemple les pays du continent africain et les îles.
C’est bien qu’il y ait un exemple ambitieux, c’est un gage de développement gagnant-gagnant.

Propos recueillis par M.M.


Kanalreunion.com