L’invité(e)

« La route des Tamarins a redynamisé l’économie de Saint Leu »

Thierry Robert, maire de Saint-Leu

Céline Tabou / 16 juin 2010

Le maire de Saint-Leu, Thierry Robert, revient sur les conséquences économiques de la route des Tamarins sur sa commune, au moment où cette infrastructure va fêter sa première année d’existence.

Quelles sont les conséquences de la route des Tamarins sur l’économie de Saint-Leu ?

— La route des Tamarins a eu un excellent impact sur l’économie de Saint-Leu, et de son centre-ville. Avant, les gens ne faisaient que passer, alors que maintenant, ils ont envie d’y venir, soit pour les activités sportives, soit parce qu’ils ont pris des habitudes avec les commerçants de la ville, ou tout simplement parce qu’ils veulent découvrir Saint-Leu. Le plus important est qu’ils viennent pour consommer, avant ils ne s’arrêtaient pas à cause des embouteillages.

Que pensez-vous des embouteillages qui persistent dans la ville ?

— Il existe toujours des embouteillages, c’est vrai, mais ils sont bons pour nous. Car cela n’empêche pas les gens de venir au centre-ville. De plus, l’effet de la crise économique n’a pas eu de réel effet sur les commerçants, ce qui est paradoxal, mais réel. En effet, malgré la conjoncture difficile, les commerçants du centre-ville ont augmenté leurs chiffres d’affaires, par rapport à avant l’ouverture de la route des Tamarins. D’autant plus que Saint-Leu possède d’énormes atouts que d’autres villes de l’île n’ont pas, notamment les quatre musées (Stella Matutina, Musée du Sel, Kelonia et Mascareignes), le lagon qui est reconnu, le surf avec la vague de Saint-Leu...

Avez-vous pensé à réaménager le territoire ?

— Il était prévu dans les négociations avec la Région un projet d’aménagement du centre-ville, notamment reconstruire les ponts de Saint-Leu, l’aménagement urbain...). Nous avons établi des pré-accords avec l’ancienne équipe de la Région, nous attendons aujourd’hui que les accords établis soient respectés.

Propos recueillis par Céline Tabou


Kanalreunion.com