L’invité(e)

Les grands rendez-vous avec l’Europe

Élie Hoarau, l’invité de la Section de Saint-Joseph

Témoignages.re / 4 août 2009

Le 31 juillet dernier, Élie Hoarau était l’invité de la Section PCR de Saint-Joseph. Cette rencontre a été l’occasion de tirer les enseignements des résultats des élections européennes dans la capitale du Sud sauvage, d’expliquer les échéances qui se profilent pour le nouveau député réunionnais au Parlement européen, et d’échanger autour de propositions visant à rendre plus efficace la lutte à laquelle participe depuis toujours le Parti communiste réunionnais.

C’est avec curiosité et attention que les membres de la Section de Saint-Joseph ont, ce vendredi 31 juillet 2009, interrogé et écouté Élie Hoarau, le Secrétaire général de leur parti, après l’exposé de Gilbert Ramin.
Celui-ci, en sa qualité d’animateur de la campagne des dernières élections européennes à Saint-Joseph, a tout d’abord chaleureusement remercié les militants qui, par leur dévouement et leur participation active, ont largement contribué aux résultats obtenus sur le territoire de la commune. Cet engagement militant s’est notamment caractérisé par des réunions d’information, du porte à porte, pour expliquer le programme de l’Alliance des Outre-mer. Gilbert Ramin a aussi salué l’implication des militants qui ont participé à la campagne de communication en diffusant des tracts et en collant des affiches.
Gilbert Ramin a ensuite tiré les principaux enseignements de ce dernier scrutin. Il a noté que la campagne a permis de confirmer l’existence à Saint-Joseph d’un noyau indéfectible de 1.370 électeurs, qui sont une base sur laquelle pourront s’appuyer les combats futurs auxquels participera le PCR.
Gilbert Ramin a terminé son intervention en insistant sur la nécessité de la reprise des cartes. Il a souligné la responsabilité de chacun dans l’information et le rassemblement du plus grand nombre pour expliquer, défendre et soutenir le programme de développement durable adopté par le 6ème Congrès du Parti communiste réunionnais, du 8 au 10 mai dernier. Faire progresser les mots d’ordre inscrits dans la résolution votée par le Comité central issu du 6ème Congrès, c’est aussi toujours lutter pour les idéaux d’égalité, de progrès et de justice du Parti communiste réunionnais.
La parole est ensuite donnée à Élie Hoarau, le nouveau député réunionnais au Parlement européen, et Secrétaire général du PCR. Avec la simplicité qui le caractérise, Élie Hoarau a d’abord apporté des réponses aux nombreuses questions concernant le Parti, sa nouvelle organisation, ses objectifs fixés par le dernier Congrès et sa liaison avec la population.

Des dossiers décisifs

Après ces explications, la tête de liste de l’Alliance des Outre-mer a précisé quels sont les enjeux de cette mandature qui commence au Parlement européen. La période qui commence sera en effet marquée par des négociations qui concernent des secteurs stratégiques de La Réunion. Tout d’abord, dans une Europe élargie, comment seront prises en compte les spécificités que les Réunionnais et les autres peuples des RUP ont réussi à faire reconnaître dans le Traité européen ? Commencée voici 30 ans par Paul Vergès lors de la première élection du Parlement européen au suffrage universel, cette lutte doit encore se poursuivre, en effet, l’Europe est élargie à 27 pays. Ces nouveaux arrivants ont un point commun avec notre île : un besoin en fonds structurels pour financer des équipements. D’où cette incertitude : quel sera le montant alloué à La Réunion si l’enveloppe globale ne s’accroît pas en proportion ? Une autre question importante concerne particulièrement la région de Saint-Joseph. Il s’agit de l’avenir des planteurs de cannes qui sera décidé par le nouveau règlement sucrier européen, et le partage des richesses issues de la canne. Nombreux sont les travailleurs du Sud sauvage qui ont le souvenir de la casse de la filière géranium, et la diminution considérable du nombre de planteurs de vanille.

Améliorer la communication

L’avenir de l’octroi de mer et les nouvelles relations commerciales entre La Réunion et les pays de la région sont également au programme de la mandature d’Élie Hoarau.
Sur la base de ces questions, le secrétaire général du PCR a précisé le rôle que les Réunionnais et les Mahorais sont en droit d’attendre du député qu’ils ont élu pour défendre à Bruxelles les intérêts de leurs îles. Élie Hoarau a ensuite décrit les différentes forces politiques présentes au Parlement européen, la constitution des groupes, leur fonctionnement et le rôle déterminant de la présidence.
Il s’en est suivi un riche débat, au cours duquel les camarades de la Section de Saint-Joseph ont émis quelques propositions en vue de rendre encore plus lisibles les projets du Parti. Ces projets pourront être au centre des préoccupations des actions de proximité, d’information et d’échange en direction du plus grand nombre.
Un verre d’amitié a conclu cette intéressante rencontre qui, une fois de plus, a offert au député de l’Alliance des Outre-mer l’occasion de remercier les camarades et, au-delà, toutes celles et tous ceux qui ont œuvré à son élection.

Correspondant


Kanalreunion.com