L’invité(e)

« Notre plus grand Congrès »

Matthieu Le Corre est professeur de Biologie à l’Université de La Réunion et est responsable de l’organisation du 6ème Congrès de la WIOMSA.

Geoffroy Géraud-Legros / 28 août 2009

« Je constate un véritable fourmillement d’idées, de forums, d’initiatives. C’est de telles rencontres que naissent les idées et les collaborations les plus fructueuses », constate Matthieu Le Corre universitaire et responsable de l’organisation du 6ème Congrès de la WIOMSA.

Qu’est-ce que le WIOMSA ? Quels sont ses buts ?

- WIOMSA — pour West Indian Ocean Marine Science Association — est une ONG internationale basée en Tanzanie. Cette organisation qui existe depuis 20 ans s’est donné pour but de soutenir les modes durables de gestion des ressources marines dans la zone de l’océan Indien de l’Ouest, qui comprend la Somalie, la Tanzanie, le Kenya, le Mozambique, Madagascar, les Comores, Maurice, l’Afrique du Sud et La Réunion. Cette aire est caractérisée par une très forte biodiversité, et une nombreuse population riveraine.
Notre association compte environ 1.000 participants dans le monde entier, et soutient des projets de recherche appliquée dans le domaine de la gestion durable des ressources marines.
Tous les deux ans, nous organisons un Congrès international : celui qui est organisé à La Réunion cette année est sans contexte le plus grand que nous ayons réuni jusqu’à présent ; il rassemble près de 470 participants et fait intervenir 40 universités et 120 institutions différentes. Il s’agit d’un évènement scientifique d’exception.

Le précédent Congrès de la WIOMSA s’était tenu à Johannesburg. Pourquoi avoir choisi d’organiser celui-ci à La Réunion ?

- Beaucoup d’éléments plaidaient en faveur d’un tel choix ; les premiers tiennent aux chercheurs réunionnais eux-mêmes, qui sont impliqués de manière croissante au sein de WIOMSA : alors que nous n’étions que quelques-uns à y participer, il y a quelques années encore, la délégation réunionnaise se compose aujourd’hui d’une centaine de membres. L’Université de La Réunion est très active… avec l’IFREMER, l’IRD et le Pôle régional maritime, il y a à La Réunion de véritables moyens. La participation de la Région Réunion est très importante : la Région avait déjà financé le Congrès de l’IUCN, et participe au financement du Congrès du WIOMSA. Ce rassemblement scientifique bénéficie ici d’une logistique optimale.
Selon moi, ces conditions ont produit un Congrès extrêmement satisfaisant : je constate un véritable fourmillement d’idées, de forums, d’initiatives. C’est de telles rencontres que naissent les idées et les collaborations les plus fructueuses.

La presse aux abonnés absents

Le 6ème Congrès de la WIOMSA est une rencontre internationale de grande ampleur. Sa tenue dans notre île témoigne de l’importance qu’acquiert La Réunion dans la définition globale d’une voie vers le développement durable. Les participants et organisateurs ont néanmoins déploré qu’à l’exception de “Témoignages”, la presse réunionnaise n’ait pas donné à l’évènement la place qu’il aurait mérité et soit semble-t-il demeurée aux abonnés absents.

Geoffroy Géraud


Kanalreunion.com