L’invité(e)

« Nous condamnons les propos de Jean-François Sita »

Charles Leard, délégué syndical au Musée de Stella Matutina

Céline Tabou / 1er mars 2011

Suite au mouvement de protestation de dimanche devant les portes du musée Stella Matutina, le syndicaliste Charles Léard revient sur les faits pour Témoignages.

Quelle est la situation aujourd’hui ?

— Après avoir appris dans la presse la liquidation de Stella Matutina, nous avons décidé d’empêcher l’ouverture des Portes Ouvertes, de dimanche, en signe de protestation. Nous avons appris la nouvelle par hasard, et ne savions pas ce qui allait nous arriver après cette liquidation. Nous avons eu deux réunions avec Jean-François Sita, une, dimanche au cours de laquelle aucun accord, ni explication n’ont été donné. Hormis une promesse orale, d’un redéploiement des personnels vers les autres musées et un plan de formation pour les personnels. Ce n’est que lundi, suite à notre seconde réunion, que nous avons pu avoir des explications.

Quelles sont les garanties données par le vice-président chargé de la Culture, Jean-François Sita ?

— Jean-François Sita, conseiller régional en charge de la Culture et président de la SEML (Société d’économie mixte locale) Muséo, nous a certifié qu’il n’y aura aucun licenciement, et que nous pouvions reprendre le travail. Nous sommes 49, sur les deux sites de Stella, et nous avons décidé de reprendre le travail, dès aujourd’hui (lundi, NDLR).

Comment interprétez vous les propos tenus par Jean-François Sita contre Thierry Robert, maire de Saint-Leu, et à l’encontre du personnel de Stella, lundi matin sur 1ère ?

— Nous pensons qu’il n’a pas été fin, et correct vis-à-vis du maire. Il n’aurait pas du proférer « Fermez votre gueule », c’est un manque de respect vis-à-vis d’un élu, et du personnel présent. Concernant, les déclarations de ce matin sur les ondes de RFO, nous les condamnons.

Propos recueillis par Céline Tabou


Kanalreunion.com