L’invité(e)

« Nous souhaitons récupérer nos archives »

Gélita Hoarau, présidente de l’Association autisme Bel Avenir

Céline Tabou / 17 juillet 2010

La sénatrice, et présidente de l’Association autisme Bel Avenir appelle les cambrioleurs, qui ont dérobé des ordinateurs et clés USB de les rendre rapidement, afin que les trois années de travail ne soient pas perdues.

En quoi consiste votre association ?
— L’Association autisme Bel Avenir a été créée en 2007, pour les enfants souffrant d’autisme. Nous avons recruté à mi-temps deux psychologues formés en psychologie comportementale, afin de mettre en place un nouveau traitement baptisé ABA, de l’anglais apply behavior analysis, qui veut dire analyse appliquée du comportement. Nous les avons également engagés pour travailler sur le projet de création d’un service de prise en charge de l’enfant.
Un autre psychologue est également payé par les parents, membres de l’association, pour les former, et prendre en charge les enfants atteints de cet handicap. Les parents ont également payé un éducateur pour travailler avec leurs enfants. Tout le travail, des psychologues et éducateurs, était stocké dans les disques durs, parce que ce sont en grande majorité des vidéos, du son, mais aussi des documents.

Qu’est ce qui s’est passé ?
— Dans la nuit du 13 juillet, le logement d’un des psychologues a été cambriolé. Les voleurs ont pris des ordinateurs, la caméra, l’appareil photo, les disques durs, et clés USB. Tout le travail des parents et de l’association, effectué depuis trois ans, est sauvegardé dans ces disques durs, et clés USB.

Qu’attendez-vous aujourd’hui ?

— Nous souhaitons que les voleurs rendent les disques durs, et clés USB. C’est pour cette raison que j’ai lancé un appel vendredi (16 juillet, NDLR) afin qu’ils nous rendent notre base de données. J’appelle donc toute personne qui aurait en main ces disques durs, qu’ils nous les retournent au plus vite.

Propos recueillis par Céline Tabou


Kanalreunion.com