L’invité(e)

« Nous voulons participer à la construction de La Réunion de demain »

Jean-Pierre Marchau, membre d’Europe Écologie et candidat de l’Alliance

Manuel Marchal / 23 février 2010

Quelle a été votre principale motivation pour rejoindre l’Alliance ?


- Cette motivation, Rahiba Dubois et moi en avons longuement discuté entre nous, et dans notre groupe. Nous souhaitons partager nos compétences acquises au sein d’un projet. Avec notre sensibilité d’écologistes, nous voulons participer à la construction de La Réunion de demain.

Votre décision a suscité des commentaires venant de Vincent Défaud, tête de liste d’Europe Écologie à La Réunion, ainsi que de Jean-Marc Brulé, Directeur national de campagne d’Europe Ecologie, qui est venu à La Réunion le week-end dernier. Qu’en pensez-vous ?


- Concernant la tête de liste aux Régionales, j’estime que Vincent Défaud n’est pas crédible en tant qu’écologiste. Ce manque de crédibilité s’est d’ailleurs vérifié car il n’a pas réussi à rassembler les écologistes autour de sa candidature.
Concernant Jean-Marc Brulé, deux choses m’ont interpellé. La première, c’est qu’au lieu de faire un communiqué destiné à annoncer publiquement notre suspension d’Europe Ecologie, il s’est livré à des commentaires qui m’apparaissent pour le moins étonnants. C’est comme si le fait d’aller enrichir le projet de l’Alliance était une trahison. Pourtant, l’Alliance n’est pas l’UMP, ce n’est pas une liste de Droite. Ces propos posent problème car cela crée une ambiance de conflit.

J’ai aussi l’impression qu’une sorte de virage s’opère du côté de Vincent Defaud. Avant il était pour le tram-train, maintenant il est contre. Avant il soutenait la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise, maintenant il est contre en prétextant le coût. J’ai été très étonné que Jean-Marc Brulé dise que le développement du photovoltaïque tel que proposé par l’Alliance n’est pas bon pour La Réunion.
C’est un repli sectaire sur des positions de Droite, ce virage m’interpelle. Où va Vincent Défaud ? Pour qui compte-t-il appeler à voter au deuxième tour ? Je m’interroge sur ce qui se passe sur cette liste. Je m’interroge sur cette logique du repli sur soi, et cela aura des conséquences au mois de mars.

Comment les commentaires de Vincent Défaud et de Jean-Marc Brulé se situent-ils par rapport à Europe Écologie ?


- C’est un décalage, j’ai des amis Verts en France, ils sont très étonnés des prises de position de Vincent Défaud, qui se présente en adversaire de la Région.
De plus, durant les mois passés, j’ai été le témoin de deux événements. Tout d’abord, la rencontre de Cécile Duflot, Secrétaire nationale des Verts, et de Paul Vergès, Président de La Réunion. Ensuite, celle de Noël Mamère, Député Vert, et de Philippe Berne, Vice-président de la Région. À la sortie des deux rencontres, les deux responsables d’Europe Écologie ont fait part de leur accord avec la politique de la Région en matière d’environnement.
Il est possible que nous puissions être concurrents de l’Alliance lors d’une élection, comme aux Européennes, mais en aucun cas adversaires. C’est une spécificité réunionnaise regrettable entretenue par la tête de liste d’Europe Écologie à La Réunion.
Nous sommes pour l’Alliance des compétences, dans un esprit de rassemblement. Sont voués à l’échec ceux qui ferment la porte.

Propos recueillis par Manuel Marchal



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Europe Ecologie pouvait, aussi, être concurrent de l’Alliance aux régionales en proposant une liste autonome. Concurrent et non principal adversaire ! Au second tour, la fusion naturelle est avec la liste de l’Alliance comme l’ont fait les Verts aux municipales de St Paul. Mais voilà, Defaud n’est pas une tête de liste crédible. Il n’y connait rien en écologie et rien en stratégie politique. Son seul objectif gagner une petit fauteuil bien douillé.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • M.Marchau ainsi que Mme Dubois devraient être destitués d’Europe Ecologie. En effet, si on est vert, on le reste et on ne devient pas "alliance" du jour au lendemain sous prétexte qu’on leur a proposé une place éligible sur la du dite liste. Maintenant, ils sont plus verts que les verts eux-mêmes, quelle preuve d’intelligence ! Dénigrer leurs anciens amis pourrait leur coûter cher ; qu’en sera t-il en 2014 ?

    Article
    Un message, un commentaire ?






    • Absolument pas d’accord, pour deux raisons :

      1) depuis quand Vincent Défaud est-il un écologiste ? Europe Ecologie s’est vraiment fait rouler en acceptant ce type qui est obnubilé par un poste d’élu. Il n’y a qu’à voir sa "carrière" : Parnouminm, Parti fédéraliste, ... et maintenant les Verts, hahahaha

      2) Paul Vergès a fait voter la loi qui a fait du réchauffement climatique une priorité nationale, il est président de l’ONERC et coordonnateur du Plan climat de la France. Difficile de trouver plus écolo à La Réunion. Donc il est tout à fait logique que des écologistes se rassemblent dans l’Alliance. Les vrais écolos n’ont rien à faire avec un arriviste comme Vincent Défaud qui est contre les transports collectifs comme les tram-train et les voitures électriques.

      Article
      Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com