L’invité(e)

« Placer l’habitant au cœur de la conception de chaque projet »

Gwladys Imache, Doctorante en Géographie spécialisée en Géopolitique et Aménagement du Territoire

Témoignages.re / 4 juin 2011

Gwladys Imache est Doctorante en Géographie spécialisée en Géopolitique et Aménagement du Territoire, titulaire d’un Master obtenu à l’Université de La Réunion. Elle a obtenu une bourse ministérielle pour travailler sur son sujet de thèse, qui est : “Les Dynamiques territoriales en milieu urbain réunionnais : la ville à la carte”.

Pourriez-vous nous parler de votre parcours d’étudiant et de chercheuse, de vos motivations et intérêts ?

- J’ai obtenu mon Bac ES au lycée Lislet Geofrroy à Saint-Denis, j’ai poursuivi mes études en m’orientant vers un DEUG de Géographie, une Licence de Géo avec comme mention l’Aménagement du Territoire. Par la suite, j’ai obtenu une Bourse de mérite sur critères universitaires obtenue pour réaliser un Mémoire de Géopolitique – d’Aménagement du territoire réalisé sur le quartier des Camélias (Major de promotion). Ma thèse de Géopolitique et d’Aménagement du territoire est en cours d’élaboration, je suis dirigée par M. Jean-Michel Jauze, professeur d’Université, au Laboratoire de recherches CREGUR “Dynamiques territoriales en milieu urbain réunionnais : La ville à la carte”. J’ai réalisé plusieurs communications, une lors du Grand Séminaire de l’océan Indien (29-30 octobre 2009), et dernièrement une autre lors du Forum 2011 des Jeunes chercheurs de La Réunion.

En ce qui concerne mes motivations et mes intérêts, du Collège à l’Université, j’avoue que mes professeurs de Géographie ont su me transmettre leur passion pour cette matière vraiment dynamique. Nombreux sont ceux qui croient que cette matière se résume à situer un pays sur une carte, alors qu’elle se compose d’économie, de social, de physique, de politique, d’anthropologie… et justement, quand j’ai découvert que la Géographie et plus particulièrement l’Aménagement du Territoire était constamment au sein de l’actualité, eh bien, cette envie d’approfondir mes connaissances et d’apprendre s’est développée tout au long de mes études et au travers des divers emplois que j’ai occupés au sein de différentes collectivités, lors d’une étude locale pour un bureau d’études économiques lyonnais et d’une autre étude pour un bureau d’études d’urbanisme parisien.
Comprendre l’humain et son milieu pour mieux s’adapter, l’aider et améliorer son espace et cadre de vie, prendre en compte ses besoins, ses pratiques, cultures, ses difficultés, c’est cela qui m’a inspiré pour mon sujet de thèse.
« Commencer par placer l’habitant au cœur de la conception de chaque projet, puis travailler en concertation avec lui, développer nos services autour de ses besoins, et toujours prendre en compte les évolutions de la société, c’est la clé même pour devenir un bon aménageur ».

Lors du Forum des Jeunes chercheurs du mercredi 18 mai, vous avez développé comme sujet : “Une France rénovée : “Le chantier du siècle” : un modèle appliqué à La Réunion”, pourriez-vous nous en parler ?

- Avec l’aide de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine, l’ANRU, certaines villes de l’île de La Réunion comme Saint-Denis, Le Port, Saint-Pierre et Saint-Benoît, Saint-André sont en plein changement puisqu’elles profitent de la mise en place d’un programme spécial d’aménagement du territoire. Vu que j’ai réalisé un Mémoire sur les Camélias, j’ai voulu développer ce sujet. La Ville de Saint-Denis a mis en place son programme de rénovation urbaine pour le quartier des Camélias, situé en ZUS, zone urbaine sensible. Pour une meilleure unité de la ville, cette politique a permis de mieux intégrer l’ensemble des quartiers à la ville et rompre avec l’isolement, et les exclusions spatiales, sociales et économiques générées notamment par la pression foncière, les tentations spéculatives, la faiblesse des équipements de proximité et des transports collectifs. Le quartier des Camélias est constitué essentiellement de grands ensembles collectifs anciens et vétustes qui marquent une véritable rupture avec le reste de la ville. Rupture sociale, paysagère et économique qui est en cours de correction aujourd’hui par le biais d’opérations d’aménagement, de rénovation et d’insertion de la population dans les travaux sur le secteur même et de redynamisation économique et commerciale du quartier. A travers ces démarches qui s’inscrivent dans la continuité des investissements structurants réalisés grâce à la solidarité nationale et européenne, la ville cherche de nouveaux équilibres sociaux et urbains. Mais une partie seulement de ces objectifs est atteinte et il reste encore beaucoup à faire pour se rapprocher d’une situation satisfaisante et porteuse de bons équilibres sociaux et urbains.

Qu’est-ce que de bons équilibres sociaux et urbains, et comment les mettre en place ?


- Un seul mot pourrait répondre à cela : “Développement durable”. « En France, le développement durable est intégré à l’aménagement du territoire, afin de trouver le bon équilibre entre développement urbain et rural, tout en y intégrant les problématiques sociales, environnementales et économiques du territoire et de la population qui y vit ». Mettre l’Homme au centre des préoccupations en prenant en compte son espace et le temps sont les préoccupations essentielles de la société.

En quoi la rénovation urbaine peut, d’après vous, agir sur la cohésion sociale ?

- La cohésion sociale, c’est la capacité de la société à assurer le bien-être de tous et d’éviter les disparités et les polarisations.
Elle est parfois également employée par les responsables modérés souhaitant donner un volet social à leur action politique sans souscrire à l’idée de lutte contre les inégalités. L’inscription de la population au sein même de cette rénovation urbaine passe par l’INSERTION au sein des travaux de rénovation. “Emploi, logement, égalité des chances”.
Dans de nombreux quartiers, tant pour les habitants que pour les acteurs locaux, la résignation a fait place à l’espoir de voir un cadre de vie profondément et durablement transformé.
C’est donc une métamorphose complète des quartiers qui est en cours et qui va changer radicalement le cadre et les conditions de vie des habitants.


Kanalreunion.com