L’invité(e)

Pour le développement de la formation professionnelle

Tamara Raczinski, directrice de la formation professionnelle à la Région Réunion

Témoignages.re / 10 septembre 2009

Le Campus professionnel de l’océan Indien a été inauguré le 4 septembre 2009. L’école est dédiée à la formation professionnelle, elle regroupe plusieurs partenaires (AFPAR, CMA, CCIR) autour de la Région Réunion afin de mutualiser les espaces communs pour permettre aux différentes filières de proposer des formations de qualité.

Vendredi dernier avait lieu l’inauguration du CPOI, pourriez-vous me décrire cette structure en quelques mots ?

- Le CPOI, c’est le Campus professionnel de l’océan Indien. Il permet à tous les apprentis et stagiaires d’être réunis sur un même site avec le concept de campus, une mutualisation des espaces communs, comme le laboratoire de langues, l’hébergement, le service de restauration, le show-room et les plateaux technique afin que toutes ces personnes dans différentes filières puissent construire un parcours professionnel disponible et au sein d’un même lieu.

Le CPOI est le résultat d’un partenariat ?

- Le Campus professionnel de l’océan Indien est géré directement par la Région qui met à disposition des partenaires de la formation professionnelle et de l’apprentissage (CRIJ, AFPAR, CFA), les locaux pour qu’ils puissent mettre en œuvre leurs pédagogies et leurs formations, en fonction des objectifs que la collectivité s’est fixée pour le développement de la formation réunionnaise.

L’école est classée HQE (Haute qualité environnementale) et a été agréée ICPE pourriez-vous nous expliquer ?

- C’est en effet un bâtiment HQE avec une couverture photovoltaïque en toiture, une gestion centralisée de tous les fluides, avec récupération des eaux de pluies. Actuellement nous sommes en autonomie énergétique et à terme il est prévu de pouvoir revendre le surplus électrique produit à EDF. Il est de plus classé ICPE (Installation classé pour la protection de l’environnement). À La Réunion, seule Kélonia avait déjà été agrée ICPE. C’est pour le moment la seule école à La Réunion et en France à avoir été agrée ICPE. L’agrément était d’autant plus difficile à obtenir car les filières transport et automobile sont des secteurs qui produisent beaucoup de déchets polluants. Ces contraintes ont pu être résolues, comme pour les rejets des gaz d’échappement qui sont récupérés et traités avant d’être rejetés.

On parle du CPOI comme un élément structurant, pourquoi ?

- C’est un élément structurant car il va regrouper sur un même site plusieurs acteurs de la formation : AFPAR, la Chambre de métier, la chambre de commerce et d’industrie de La Réunion. De plus, nous sommes en pourparler avec d’autres opérateurs de La Réunion et du Sud en particulier, pour offrir un parcours complet de formation notamment avec le RSMA, avec l’université de La Réunion. Il y a aussi en projet l’ouverture dans le Sud d’une école d’ingénieur en partenariat avec la CCIR, l’université de La Réunion et un centre de métropole pour proposer aux jeunes réunionnais en apprentissage, un niveau supérieur de qualification.

Propos recueilli par C.F.


Kanalreunion.com