L’invité(e)

Publication de l’"Histoire des communes de La Réunion"

Jean-François Géraud, Maître de Conférences à l’Université de La Réunion

Témoignages.re / 24 septembre 2009

Pour la première fois, les communes de La Réunion font l’objet d’une étude historique intégrale. "Témoignages" a rencontré le directeur de la publication, Jean-François Géraud, Maître de Conférences à l’Université de La Réunion.

On constate aujourd’hui un intérêt croissant des Réunionnais pour leur passé. Souvent concentrée sur les grands courants de l’intrigue historique, ce désir de connaissance néglige les cadres immédiats de l’existence quotidienne. La monumentale "Histoire des communes" apporte un élément essentiel à la compréhension de ce cadre si essentiel, mais si mal connu de notre vie de tous les jours : le territoire communal. Il est dès lors naturel de mieux connaître le passé de l’espace dans lequel nous souhaitons inscrire notre existence, qui est au premier chef celui de la commune que nous habitons.

À quand remonte le projet ? Qui sont ceux qui vous ont aidé à le mener à bien ?
– C’est en 2003 qu’un éditeur m’a demandé de diriger une histoire des communes de La Réunion. Il a fallu définir un schéma d’ensemble, mettre au point une démarche méthodologique, réunir une équipe.
J’ai construit mon équipe en fonction de deux critères. La compétence : je me suis adressé à des historiens professionnels, c’est-à-dire ceux qui, après de longues et difficiles études d’histoire, sont capables de trouver les documents nécessaires, de les soumettre à l’analyse historique, et de produire un savoir scientifique indépendant de toute appartenance politique, idéologique, confessionnelle etc. ; la sympathie, car le travail étant long et contraignant, les relations d’amitié avec les auteurs facilitaient les choses. Treize auteurs ont été réunis, enseignants et universitaires*.

Quelle histoire avez-vous écrite ?
– Nous avons décidé de rester dans le schéma classique d’une histoire totale, prenant en compte tous les aspects de la vie de la commune et de ses habitants, et de suivre un fil chronologique. Mais loin de n’être qu’une simple chronique, chaque monographie présente l’histoire de la commune sous une forme problématisée. Nous avons utilisé des documents d’archive, ainsi que des témoignages oraux, recueillis selon les règles, mais soumis bien entendu à la critique historique.

Quel schéma suit "l’Histoire des communes" ?

Après une présentation résumée de l’histoire de notre île, vingt-quatre monographies se succèdent, par ordre alphabétique. Chaque monographie commence par une présentation géographique du territoire de la commune, passe aux premiers temps du peuplement, aux étapes de l’histoire du groupe humain dans ses rapports avec l’espace qu’il occupe jusqu’à nos jours, et se termine par une réflexion sur les problèmes et les perspectives d’aujourd’hui.

Comment décririez-vous cet ouvrage : œuvre scientifique ou travail de vulgarisation ?

L’histoire des communes est un ouvrage de vulgarisation qui présente cependant tous les critères de fiabilité scientifique. Les textes sont documentés, mais clairement et agréablement écrits, les anecdotes concernant les hommes et les lieux sont nombreuses, une abondante iconographie, souvent inédite, permet aussi une lecture autonome de l’ouvrage.
Par sa documentation et son écriture, l’ouvrage s’adresse aux scientifiques, aux élèves et enseignants, aux institutions et aux élus, mais avant tout à chaque Réunionnais curieux de connaître et de comprendre son passé. "L’Histoire des communes de La Réunion" dévoile un héritage tourné vers l’avenir**.

Propos recueillis par M.M. 

* Les auteurs : S. Bouchet, P. Eve, J. Froger, D. Gagneur, J-F Géraud, C. Grosset, A. Jauze, C. Landry, F. Lautret-Staub, X. Le Terrier, C. Masson, P. Pongérard, E. Turpin.
** "L’Histoire des Communes de La Réunion", 5 volumes, aux éditions Delphine, 41 Rue Sainte-Marie, Saint-Denis. Renseignements : 0262 41 35 22.


Kanalreunion.com