L’invité(e)

« Toute la lumière a été faite sur cette histoire, nous avons tous été relaxés »

Roland Robert, maire de La Possession

Céline Tabou / 3 septembre 2010

Le maire de La Possession, Roland Robert, revient sur la relaxe générale qui a été annoncée hier dans l’affaire le concernant, aux côtés de Sylviane Rivière, Youssouf Mohamed et Fabrice Babef.

Pouvez-vous commenter la décision de ce matin ? Quel est votre sentiment ?


- Nous nous attendions à une telle décision, car la vente du terrain a été faite avec transparence et respect de la procédure. Cette décision lève la suspicion contre le personnel communal, et ma personne.

Considérez-vous qu’il y a eu un acharnement médiatique et judiciaire à votre encontre ?


- Oui, il y a eu un acharnement médiatique et politique. J’en veux pour preuve, la semaine dernière, la forte mobilisation médiatique sur cette affaire, alors qu’on était à quelques jours du délibéré. Acharnement politique également, l’opposition actuelle et même celle à venir ont voulu faire pression sur la Cour pour que nous soyons condamnés.

Maintenant, quels sont les grands projets pour la commune ?


- En 2008, nous avons été élus sur un projet plébiscité dès le premier tour à une très grande majorité de Possessionnais. Il s’articule autour des axes suivants : une politique éducative au cœur de notre action ; la reconquête de notre littoral ; le lancement de l’opération "Cœur de Ville", et l’aménagement des Bourgs de Dos d’Âne, Ravine à Malheur et Mafate.

Propos recueillis par C.T.


Kanalreunion.com