L’invité(e)

« Un haut degré d’expertise réunionnaise »

Pierre Vergès, vice-président de la Région

Témoignages.re / 23 octobre 2009

Lors des 3ème rencontres des Partenariats public-privé, l’un des deux prestigieux prix spéciaux des PPP (Partenariat public-privé) a été décerné à La Région Réunion pour le projet tram-train. Vice-président en charge du projet, Pierre Vergès revient pour "Témoignages" sur la signification de cette distinction.

Qu’est-ce que le prix spécial des PPP ?

- Les rencontres PPP, c’est un rassemblement qui gagne de l’ampleur. Cette manifestation a acquis une dimension internationale, pariculièrement visible cette année, ou les États-Unis et le Canada étaient très présents. La Réunion a reçu le "prix du défi relevé" pour le tram-train : l’intitulé parle de lui-même. Le prix a été décerné par le ministre délégué à la Relance, qui a par ce geste consacre la pertinence de l’orientation de la Région, ainsi que sa ténacité dans la réalisation du projet.

Vous êtes en charge du projet tram-train. Comment ressentez-vous cette distinction, et quelle leçon en retirez-vous ?

- Ce prix m’a été remis, mais c’est avant tout un prix partagé… Et cela à plusieurs niveaux, car pour réussir ce partenariat public-privé, il a fallu d’abord réussir le partenariat public-public : rappelons qu’il s’agit là d’un projet doté d’un budget considérable, qui s’élève à 1 milliard et demie d’euros.
Le mener à bien a dès lors nécessité une collaboration étroite et harmonieuse entre l’État et la Région, doublée d’une démarche d’appropriation collective du projet. D’autre part, ce prix consacre le haut degré d’expertise de professionnalisme de La Réunion, qui apparaît plus particulièrement dans notre aptitude à tenir les délais du projet, qui a compté de manière décisive dans l’obtention de la distinction.

En ces temps difficiles, ce prix doit-il être selon vous être considéré comme un signe positif en direction des entreprises réunionnaises ?

- Bien entendu. La remise de ce prix montre notre aptitude à mettre en œuvre une politique de grands projet dans le cadre du développement durable… Domaine où La Réunion est citée en exemple, au plus haut sommet de l’État. Il est très encourageant pour l’avenir, de constater le soutien sans faille de l’État dans la mise en œuvre de tels projets.
On souhaite que cette orientation se confirme le 6 Novembre, lors de la décision du conseil interministériel réuni par le Président de la République à la suite des États généraux de l’Outremer.

Propos recueillis par Geoffroy Géraud


Kanalreunion.com