L’invité(e)

« Un Réunionnais, c’est quelqu’un qui sait dire stop quand sa dignité est bafouée »

Émilie Assati, porte-parole du Collectif Non au racisme et aux discriminations. Respekt anou

Témoignages.re / 16 mai 2011

Le collectif Non au racisme et aux discriminations. Respekt anou présidé par Sylvie Mouniata a tenu hier matin une conférence de presse pour donner sa position suite à la révélation d’une nouvelle agression contre les Réunionnais. Il s’agit de la diffusion sur des tee-shirts de caricatures décrivant notre peuple comme alcoolique et refusant de travailler. Comment de tels actes racistes peuvent-ils encore exister à l’encontre de notre peuple au 21ème siècle ? Éclairage d’Émilie Assati, vice-présidente et porte-parole du Collectif.

JPEG - 18.9 ko
Entre un message positif et un autre négatif, le premier est à porter.

Existe-t-il un sentiment d’impunité lorsqu’il s’agit de racisme visant les Réunionnais ?
— Ces tee-shirts sont des caricatures dégradantes et racistes des Réunionnais. Elles le réduisent à un fainéant qui passe ses journées à boire du rhum et de la bière.
Le problème n’est pas vraiment que ceux qui produisent de tels messages stigmatisants restent impunis, mais simplement que de tels messages insultants existent et circulent odieusement sous nos yeux. Quand on se fait insulter dans la rue, on n’a pas envie que l’autre soit puni, mais qu’il reconnaisse qu’en tant qu’individu, j’ai droit au respect.
Aucun peuple d’aucune nation n’accepterait d’être représenté par une image aussi dégradée et dégradante.
De nombreuses voix réunionnaises se sont élevées quand le ministre mauricien a dit des Réunionnais qu’ils sont des « assistés ». De la même manière, nous devrions dire aux concepteurs de ces tee-shirts que le vrai proverbe réunionnais est : « Fo travay po gainyé », elle est là la vraie culture réunionnaise ! Il faudrait vraiment passer à côté de La Réunion et des Réunionnais pour avoir des clichés aussi dégradants de notre culture. La Réunion a été promue récemment au patrimoine mondial de l’UNESCO et notre île est souvent citée en exemple pour son « savoir-vivre ensemble », alors pourquoi ne pas essayer de mettre en avant cette image là plutôt qu’une image aussi réductrice et insultante ?
L’inactivité à La Réunion est une situation qui est subie et non choisie, et je trouve qu’il est particulièrement déplacé de s’en moquer et de l’expliquer de surcroît par de l’addiction à l’alcool.
Ces caricatures concernent tous les Réunionnais et pas qu’une catégorie de la population réunionnaise. Les kaf, les zarab, les chinois, les malbars, les yabs, les zorey, tous ceux qui vivent sur notre île et qui se préoccupent de l’image de La Réunion, aussi bien ici qu’ailleurs dans le monde.
Nou pe pa aksèp fé kraz anou ! Un Réunionnais n’est pas un « paress’ » alcoolique, mais quelqu’un qui sait dire stop quand sa dignité a été bafouée.

Quelles conséquences peuvent avoir la diffusion de tels messages ?


— Nous appelons à la vigilance, il y a une véritable banalisation de ces comportements racistes. Ces tee-shirts ne sont que deux parmi tant d’autres à La Réunion. À la suite de notre action, les gens sont venus vers nous pour nous raconter combien ils ont été choqués par d’autres tee-shirts qui véhiculent le même genre de message. Nous voudrions faire prendre conscience, aussi bien à la population qu’à ceux qui créent ce genre de tee-shirts, que c’est justement la circulation de clichés dégradants et stigmatisants qui entretient l’esprit de méfiance, de confrontation et de division et qui favorisent les discriminations, aussi bien sur le marché du travail, qu’ailleurs. Or, nous nous inscrivons dans une démarche d’union, et c’est la raison pour laquelle nous dénonçons ces tee-shirts.

Quels sont les recours possibles pour éradiquer ce type de comportement de notre pays ?
— Notre collectif appelle simplement au boycott de ces tee-shirts. Notre but n’est pas de stigmatiser en retour les concepteurs de ces tee-shirts, mais de les dissuader de recommencer et de faire comprendre à la population que ce n’est pas normal de se faire stigmatiser de la sorte. Il faut enrayer cette « grande mode » qu’il y a depuis quelques années, de sortir ce genre de tee-shirts aux caricatures racistes. Pour certains, il s’agit d’humour, et prennent pour exemple les blagues belges en nous disant que les Belges ne montent pas au créneau. Mais ces blagues, on les fait en France, pas en Belgique ! Aucun peuple n’accepte de se faire insulter, et encore moins sous ses yeux, là où il vit. De plus, la jurisprudence française a déjà montré qu’on ne pouvait pas rire de tout.
La loi condamne pénalement les propos racistes et la justice a condamné l’humoriste Dieudonné pour ses propos injurieux et racistes à l’encontre des juifs. De l’humour, oui, mais dans le cadre du respect qui est dû à chacun au titre de sa dignité. Pas de l’humour à caractère raciste.
On ne peut pas s’arroger le droit de répandre des clichés aussi insultants vis-à-vis des Réunionnaises et des Réunionnais sous couvert de l’humour !



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Bravo au collectif ! Nou lé pa plus, nou lé pa moin, respekt anou !

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • bravo.
    l’image que doit donner la Réunion, n’est pas celle là.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Mi lé outré par bann kozman konmala !!
    I fé lontan mi wa bann kabay rasis la !! Na pwin riyink 2 kabay i rabès anou konmsa !
    Néna plin dot !!
    Mi vé byin mèt amwin an kontak èk zot pou fé in zafér !!
    Lé pa posib !! Larogans kolonialis !! Asé in kou don !!!

    ézit pa ékri amwin !! Mérsi pou zot mouvman !!

    Mi lé artist angazé !!

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • pourquoi s’arrêter a dire juste "les réunionnais" qui que nous soyons blanc, noir, musulmans, chrétiens, juif ou autre c’est tout être humain qui a le droit de stop quand sa dignité est bafoué, élargir son états d’esprits et prendre conscience que nous somme français ,réunionnais et avec un mélange qui ne peut que nous faire progresser si nous avons la justesse de bien utiliser ce qui est donner serait plus juste, qui que nous soyons la loi est la même pour tous ?????
    il faut arrêter de s’apitoyer et faire en sorte que cela change !
    juste que cela change ! et cela peu importe notre race ! notre provenance, et notre lieu de naissance, car votre combat justement n’est il pas "la justesse" et cela sans jugement ni a propos"
    voir plus loin avec une seule et meme main serait a mon avis plus juste !

    cordialement
    L.H

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Bonjour le kreol sa dignité lé bafoué aussi quand y déporte a lu a 9000kms avec aucun un espoir revoir son pays si lu la fé a lu un famille la ba. avec un billet d’avion a 1500€ lu na point le droit a la continuité terrtoriale alor ke le boug y vien installe a lu ici y peu profité ça aussi cé etre bafoué dan ses droits

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com