L’invité(e)

Une campagne électorale entachée par la corruption

Élections cantonales 2011 - Saint-Paul 4

Sophie Périabe / 29 mars 2011

Le canton 4 de Saint-Paul est le seul où le candidat PCR soutenu par la députée-maire Huguette Bello a été battu. Pour le candidat Christian Félicité, ce résultat est faussé par une campagne électorale basée sur la corruption.

Comment s’est passée cette campagne électorale d’entre deux tours sur ce canton ?

- De notre côté, la campagne électorale s’est très bien passée, dans la légalité. Par contre, de l’autre côté, l’alcool, l’argent, les repas coulaient à flot. Des procédés d’achat de conscience ont ressurgi. Dans le quartier de Ravine Daniel, 3 chemins ont été bétonnés, un mur de soutènement a même été construit. C’était vraiment la corruption à outrance.

Comment analysez-vous les résultats de ce second tour ?

- Ces résultats sont tout à fait logiques au vu de la corruption. De plus, un tract raciste a été distribué dans des quartiers bien ciblés, des quartiers malbars.
Au vu de ces éléments, le résultat est donc logique.

Vous avez annoncé qu’un recours en annulation allait être déposé, pourquoi ?

- Il faut attendre un certain délai avant de déposer une plainte. Aujourd’hui, nous sommes dans une phase de ramassage de preuves. Nous avons fait des constats d’huissier, nous avons contacté un entrepreneur afin d’estimer le montant des travaux engagés par le camp adverse durant cette campagne. Uniquement pour un chemin bitumé à la Ravine Daniel, nous sommes déjà à 60.000€ alors que les frais de campagne ne doivent pas dépasser 13.000€. Il faut vraiment que la justice mette son nez dans cette affaire. Vous savez, c’est un petit quartier, je connais plein de monde et je vous assure qu’il y a eu de la corruption massive. Quel exemple pour nos enfants ? C’est vraiment grave pour l’avenir ce genre de pratique.

 Propos recueillis par SP 


Kanalreunion.com