Le Mot de l’ADIL

Le PTZ+ arrive !

ADIL / 24 décembre 2010

A partir du 1er janvier 2011, les règles du Prêt à taux zéro changent ainsi que son nom. Désormais, il faudra parler du PTZ+. Toute personne qui acquiert sa résidence principale et qui n’était pas propriétaire de sa résidence principale au cours des deux dernières années précédant l’émission de l’offre de prêt peut bénéficier d’un PTZ+. Il n’y a plus de condition de ressources à respecter pour se voir octroyer ce prêt complémentaire au prêt principal : le PTZ+ est un prêt universel. Les conditions de remboursement, en revanche, varieront selon les revenus de l’emprunteur afin de s’adapter au mieux à sa capacité de remboursement. Ainsi, un ménage bénéficiant de ressources plus modestes qu’un autre bénéficiera d’une durée de remboursement plus longue et d’un différé de remboursement plus important que le ménage plus aisé. Les conditions de remboursement varieront également à revenu égal en fonction du nombre de personnes composant le ménage. C’est ce que l’on appelle la « familialisation » du PTZ+, règle qui n’existait pas dans l’ancien Prêt à taux zéro.

Le PTZ+ comme le Prêt à taux zéro peut permettre l’acquisition d’un bien neuf ou ancien. Les montants du PTZ+ sont comme auparavant plus importants pour une opération d’accession à la propriété dans le neuf que dans l’ancien. Dans les deux secteurs, et c’est l’évolution la plus importante, vous bénéficierez avec le PTZ+ d’un montant de prêt plus important qu’avec l’ancien Prêt à taux zéro. Avant le 1er janvier, un ménage de quatre personnes pouvait bénéficier d’un montant maximum de 43.000 euros. Avec le PTZ+, ce même ménage pourra obtenir depuis le début de l’année, pour une accession dans le neuf, jusqu’à 81.900 euros ! Dans l’ancien, ce même ménage de quatre personnes pourra prétendre à un montant de 31.600 euros et de 39.500 euros si le logement qu’il acquiert lui est vendu par un organisme HLM.

Le montant du PTZ+ dépend enfin de la zone dans laquelle vous accédez à la propriété (A, B1, B2 et C). A La Réunion, c’est plus simple, l’ensemble des communes est classé en zone B1. La norme BBC pour les logements neufs et les étiquettes énergétiques pour les logements anciens qui font varier le montant du PTZ+ n’existent pas dans notre île. Il a été décidé de ne pas nous appliquer le "malus écologique" : le montant du PTZ+ pour un logement neuf est donc le même que pour un logement BBC en Métropole-zone B1, et pour un logement ancien, le même que pour un logement étiqueté A en Métropole-zone B1.

Pour plus de renseignements sur le PTZ+, vous pouvez contacter l’ADIL au 02-62-41-14-24 (conseils gratuits par téléphone ou sur RV dans l’ensemble des communes de l’île) ou vous connecter au www.adil974.com , site sur lequel vous pouvez vous-mêmes calculer le montant de votre PTZ+. En RV, les conseillers juristes peuvent réaliser des simulations financières pour votre projet d’accession.



Kanalreunion.com