Le mot du CAUE

Attention à la marche

Le mot du CAUE

CAUE / 14 mai 2010

La maison regorge de pièges susceptibles de nous faire chuter, glisser, déraper. Quelques moyens simples permettent de minimiser les risques d’accident.

Les sols représentent le premier danger important. Pour éviter les glissades dans la cuisine ou la salle de bains, il est vivement conseillé de faire installer des revêtements anti-dérapants sur votre carrelage, parquet ou lino. Les modèles les plus innovants contiennent des microbilles de verre. Vous pouvez également faire poser un plancher constitué de lattes en bois de teck ou un revêtement en vinyle. Par ailleurs, mieux vaut niveler les sols irréguliers, sources de nombreux trébuchements : faites réparer le descellement du carrelage, le décollement de la moquette, la fixation d’une barre de seuil, les lattes de parquet déboîtées…

Un grand classique de la chute est dû à une marche isolée et mal éclairée. Elle peut faire perdre l’équilibre à une personne connaissant mal les lieux. Pour éviter cela, proscrivez ce type de marche dans les zones de circulation. Si elles sont indispensables, elles doivent être mises en évidence par un éclairage suffisamment puissant et une couleur différente du revêtement du sol qui l’entoure. Si le passage d’une pièce à une autre nécessite un dénivelé, optez pour le plan incliné, moins dangereux.
Baignoires et douches sont aussi périlleuses. Le risque est renforcé si vos appareils sont encastrés dans le sol ou placés sur une estrade comportant des marches. Il faut limiter toutes les causes de ruissellement qui rendent les sols glissants, comme par exemple un rideau de douche trop court ou usagé. Certains appareils bénéficient d’une conception qui permet d’éviter les glissades grâce à un fond anti-dérapant (les bacs à douche en céramique dotés de reliefs, les appareils sanitaires en acrylique).

Protection des enfants

Si vos appareils sanitaires ne sont pas dotés d’un système anti-dérapant d’origine, installez un tapis sur leur fond. Pour qu’une douche ou une baignoire puisse être accessible pour les enfants, les personnes âgées ou les personnes handicapées, on peut fixer une barre de maintien au mur et faire installer les équipements sanitaires au niveau du sol de façon à pouvoir les enjamber facilement. Pour plus de sécurité encore, les portes des WC et des salles de bains doivent s’ouvrir vers l’extérieur pour pouvoir secourir une personne prise de malaise.

Autre point noir de la maison, les escaliers. Mal conçus, ils sont à l’origine de nombreux accidents. En cause : une marche irrégulière ou glissante, l’absence de main-courante, de garde-corps ou de nez de marche anti-dérapant. À l’intérieur d’un logement, les marches de votre escalier peuvent atteindre une hauteur maximale de 21 cm. Les marches d’arrivée et de départ ne doivent pas empiéter sur les zones de circulation. Du côté du vide, il est préférable de faire installer une rampe haute d’au moins 90 cm. L’écartement entre les barreaux verticaux doit être de 11 centimètres au maximum afin d’empêcher le passage de la tête d’un enfant. Certains modèles d’escaliers sont déconseillés aux personnes âgées ou à mobilité réduite ainsi qu’aux enfants : les escaliers sans contremarche (élément vertical délimitant la marche), les escaliers hélicoïdaux… En présence de jeunes enfants, n’hésitez pas à faire installer des barrières de protection en haut et en bas de l’escalier.

Parmi tous les risques d’accidents domestiques, la chute par la fenêtre s’avère souvent mortelle. Pour éviter des drames, toutes les fenêtres accessibles doivent être dotées de fermetures de sécurité permettant d’en limiter l’ouverture. Les parties basses de toutes les fenêtres n’ouvrant pas sur une terrasse ou un balcon doivent se trouver à une hauteur d’au moins 90 cm par rapport au plancher. Si ce n’est pas le cas, vos fenêtres doivent être équipées d’une barre d’appui et d’un élément de protection s’élevant à au moins 1 mètre au-dessus du plancher.

 Le CAUE, Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement est gratuitement à votre disposition pour vous informer sur ce sujet. Pour prendre rendez-vous avec l’un de ses architectes-conseillers, téléphonez au 0262.21.60.86.


Rendez-vous aux jardins le 6 juin au CAUE

Brocante aux plantes, conférences et spectacle

Jardiniers en herbe, passionnés de botanique ou tout simplement amoureux des plantes… Le CAUE vous invite à venir échanger, vendre ou acheter vos plantes, outils et livres de jardinage dans une ambiance chaleureuse et conviviale.
François le jardinier et le paysagiste du CAUE seront présents pour vous aider dans vos choix et vous conseiller sur les gestes spécifiques à avoir pour bien entretenir vos végétaux. Dans un souci d’organisation, les exposants devront s’inscrire par téléphone au 0262.21.60.86.

Public : Grand public
Entrée et emplacements gratuits
Date et lieu : le dimanche 6 juin au CAUE - 12 rue Monseigneur de Beaumont – Saint-Denis


Kanalreunion.com