Le mot du CAUE

Calcul de la SHON et de la SHOB

Le mot du CAUE

Témoignages.re / 16 octobre 2009

Si dans le langage courant, la superficie d’un lieu signifie tout simplement le nombre le mètres carrés dont il se compose, la notion de “surface” est, quant à elle, beaucoup plus complexe à définir et devient même, dans certains cas, difficilement compréhensible par tous. Précisions…

Selon que l’on parle de surface habitable, de surface hors œuvre brute, ou encore de surface hors œuvre nette, pour ne citer que les formules les plus couramment utilisées par les professionnels de la construction, on se réfère à des calculs de superficie très différents les uns des autres.

• La surface habitable
La surface habitable d’un logement est la surface de plancher construite, après déduction des surfaces occupées par les murs, les cloisons, les marches et les cages d’escaliers, les gaines, les embrasures de portes et de fenêtres. Il n’est pas tenu compte de la superficie des combles non aménagés, des caves, des sous-sols, des remises, des garages, des terrasses, des loggias, des balcons, des séchoirs extérieurs au logement, des vérandas, des volumes vitrés, des locaux communs et autres dépendances des logements, ni des parties de locaux d’une hauteur inférieure à 1,80 mètre sous plafond.

• La surface hors œuvre brute (SHOB) et la surface hors œuvre nette (SHON)
La SHOB et la SHON sont à calculer pour tout projet faisant l’objet d’un permis de construire ou d’une déclaration préalable. Le calcul de ces surfaces constitue l’unité de mesure des droits de construire d’un terrain et sert de base aux modalités de calcul des taxes et des participations d’urbanisme.

La SHOB correspond à l’addition de l’ensemble des surfaces de plancher de chacun des niveaux de la construction, murs et cloisons compris.
Sont à inclure dans la SHOB : les combles et les sous-sols aménageables ou non, les balcons, les loggias, les auvents lorsqu’ils ne constituent pas seulement une avancée de toit et les toitures-terrasses accessibles ou non.
Sont à exclure de la SHOB : les terrasses non couvertes lorsqu’elles sont de plain-pied avec le rez-de-chaussée, les trémies d’escaliers et autres vides ne constituant pas une surface de plancher.

La SHON est obtenue en déduisant de la SHOB les éléments suivants :

- les surfaces des combles et des sous-sols non aménageables (les surfaces dont la hauteur sous plafond est inférieure à 1,80 mètre)

- les toitures terrasses, les balcons, les loggias et les surfaces non closes en rez-de-chaussée

- les aires de stationnement des véhicules, les garages

- les surfaces des bâtiments agricoles

- l’isolation thermique et acoustique (déduction forfaitaire de 5%)

Nous rappelons enfin que la loi sur l’architecture impose qu’à partir de 170 mètres carrés de SHON, tout projet de construction ou d’extension d’une maison individuelle faisant l’objet d’une demande de permis de construire doit être conçu par un architecte.

Le CAUE, Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement, est gratuitement à votre disposition pour vous informer sur ce sujet.
Pour prendre rendez-vous avec l’un de ses architectes-conseillers, téléphonez au 0262-21-60-86.


Kanalreunion.com