Le mot du CAUE

Confort d’été : protégez vos ouvertures !

Témoignages.re / 11 décembre 2010

Pour assurer une température agréable à l’intérieur de la maison, il est indispensable de prévoir, dès la conception du bâtiment, des protections solaires. Posées à l’intérieur ou à l’extérieur des ouvertures, elles contribuent logiquement à réduire l’usage du climatiseur. Précisions avec le CAUE.

Les protections solaires ont pour rôle de diminuer l’apport direct du rayonnement solaire à l’intérieur de la maison. Elles constituent l’un des moyens pour améliorer le confort d’été des bâtiments et pour limiter l’usage du climatiseur dans les bâtiments qui en sont équipés.

A La Réunion, l’utilisation de protections solaires dans les bâtiments d’habitation ne date pas d’hier. Il y a plus de 150 ans déjà, adapter les habitations au climat de l’île faisait partie intégrante du mode de construction sur l’île.
Les débords de toitures étaient très limités de manière à donner aux toits une forte résistance aux vents cycloniques. Par contre, toutes les fenêtres étaient protégées par des auvents. Les cases traditionnelles étaient également munies de volets à bascules, de varangues, d’impostes ajourées…
Tous ces éléments architecturaux permettaient de protéger l’habitation du soleil et d’apporter de l’ombre et de la fraicheur à l’intérieur de la maison.

Aujourd’hui, il reste primordial d’intégrer les protections solaires dans le projet architectural.

Pour se protéger efficacement du soleil, il faut éviter le rayonnement sur les parties vitrées susceptibles d’amplifier l’échauffement de la maison par “effet de serre”. La nouvelle réglementation thermique (RTAADOM) prévoit d’ailleurs des niveaux maximaux de facteur solaire (énergie transmise par le soleil/énergie reçue sur la paroi). Renseignez-vous auprès de l’architecte-conseiller du CAUE.

Les différentes protections

Il existe différents éléments d’architecture permettant de se protéger du soleil vertical de midi. On peut les classer en trois familles :

1. la famille “parasol” : les varangues, passages couverts et coursives
2. la famille “casquette” : les auvents horizontaux, les balcons, les débords de toitures
3. la famille “filtre” : les stores, les volets persiennés, les claustras

Complétez par une protection végétale

En complément, il peut être intéressant d’opter pour une protection végétale. Dans ce cas, il s’agit de planter des arbres ou des plantes à proximité de la maison. La végétation doit être de différentes hauteurs pour faire de l’ombre quelle que soit la position du soleil dans le ciel. Elle crée un climat agréable et abaisse la température ambiante en absorbant le rayonnement solaire.

Le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement est gratuitement à votre disposition pour vous informer sur ce sujet. Pour prendre rendez-vous avec l’un de ses architectes-conseillers, téléphonez au 0262.21.60.86. Vous pouvez également consulter son site internet www.caue974.com.


Kanalreunion.com