Le mot du CAUE

Construire : les questions à se poser

Le mot du CAUE

CAUE / 22 juin 2012

Vous envisagez de construire votre maison ? Avant de vous lancer dans les démarches administratives et financières, posez-vous les bonnes questions

• Identifiez vos besoins spécifiques 


Combien de personnes vont vivre dans cette maison et pendant combien de temps ? Quels sont les âges et les activités de chaque membre de la famille ? Quels liens entre la partie jour et la partie nuit ? 

Les enfants devenus adolescents, puis étudiants trouveront une certaine autonomie dans un fonctionnement adapté. Les enfants partis, l’espace qui leur était dédié pourrait servir à la location ; pour autant que cela a été prévu dès le départ en termes d’accès et de sanitaires (ne pas oublier les règles d’accessibilité handicapés).




• Établissez votre relation à l’extérieur 


Orientez les pièces par rapport à l’ensoleillement, aux vents dominants, aux vues et aux contraintes de voisinage. Prévoyez l’accès à la maison depuis la rue, l’emplacement du (des) véhicule(s), les livraisons, l’emplacement des poubelles et des compteurs. N’oubliez pas l’usage des espaces extérieurs (jeux, détente, composition paysagère, jardinage…).




• Intégrez-vous au voisinage et à la commune 


Tenez compte : des constructions avoisinantes, de l’identité locale de la commune, 
des composantes paysagères. 
Intégration ne veut pas dire imitation : il s’agit d’apporter un enrichissement respectueux de l’existant sans s’interdire d’innover.




• Imaginez le futur
Un projet s’inscrit aussi dans le temps : les habitudes personnelles, celles de la famille, évoluent. Comment ménager une possibilité pour agrandir la maison ? Certaines pièces peuvent-elles changer d’usage ? Cette maison sera-t-elle fonctionnelle et accessible pour des personnes handicapées ou âgées ? 
Des astuces, souvent très simples, permettent de répondre à ces quelques points : parois coulissantes, pignon droit plutôt qu’une croupe pouvant servir d’accroche à une extension, respect des normes pour la largeur des portes, absence de marches…




• Déterminez votre style


La notion de « beau » reste très liée à la sensibilité culturelle et à l’influence des modes. Ce qui est cher et compliqué est rarement synonyme d’utile et de beau. Les conceptions simples et logiques, répondant bien aux contraintes du programme, doivent rester la première source d’inspiration si l’on veut rentabiliser un investissement sur du long terme et limiter les frais d’entretien.

• Ce qu’il faut retenir 


Ecrivez clairement vos objectifs : cela vous permettra de bien choisir vos interlocuteurs et de définir un projet pour assurer la qualité de vie au quotidien des occupants. 
Une maison bien conçue et agréable à vivre sera toujours plus facile à revendre, et ce, quel que soit son style.

Le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement est gratuitement à votre disposition pour vous informer sur ce sujet. Pour prendre rendez-vous avec l’un de ses architectes-conseillers, téléphonez au 0262-21-60-86. Vous pouvez également consulter son site internet www.caue974.com


Kanalreunion.com