Le mot du CAUE

Construire soi-même : les travaux à éviter

Le mot du CAUE

CAUE / 29 juin 2012

Vous êtes nombreux à choisir de construire vous-même votre maison afin de faire des économies. Mais attention, ce chantier ne s’improvise pas ! A trop vouloir économiser, vous risquez de payer les pots cassés après coup. Voici les travaux à éviter de faire soi-même.

1. Les plans de la maison
Définir l’implantation du bâtiment, la disposition des pièces, la répartition des surfaces, l’organisation des volumes, l’aspect extérieur… nécessite d’avoir une bonne connaissance des techniques constructives. L’architecte est le seul à pouvoir concevoir les plans d’une maison dans les règles de l’art. Il est également le seul à même de répondre à une commande pour un contexte spécifique : terrain en pente, règlement contraignant (RTAADom, accessibilité des handicapés…), ou secteur patrimonial. S’il constitue un investissement au départ, l’architecte est capable de générer des économies à long terme grâce à l’organisation de la maison et à un entretien réduit.

2. Le terrassement
Tous travaux de fouille, et particulièrement ceux liés aux réseaux (eau potable, électricité, téléphone et évacuation des eaux usées), sont à réaliser avec précaution. Vous êtes beaucoup à faire appel à des proches équipés d’engins, mais possèdent-ils les compétences et assurances nécessaires et suffisantes pour éviter les risques possibles sur la construction ?

3. L’assainissement individuel
L’installation d’une fosse septique n’est pas tâche facile. Il est indispensable de dessiner le projet d’assainissement sur les plans de la demande de permis de construire. Une étude de sols complémentaire peut être demandée afin de déterminer si un système d’assainissement peut être installé sur le terrain. Seul un spécialiste pourra vous orienter sur un système adapté au sol de votre terrain et à votre projet.

4. La pose du toit
Il ne faut pas sous-estimer la complexité de la pose de votre toiture. Il s’agit vraiment là d’un travail de professionnel. La durée de vie de votre habitation en dépend en grande partie. De plus, l’aspect de votre toit peut être réglementé par le Plan local d’urbanisme de votre commune. Le PLU peut prescrire par exemple une pente comprise entre 30 et 100%. Ces aspects techniques ne peuvent pas être ignorés. L’utilisation de matériels spécifiques (visseuse dynamométrique, grignoteuse…) ou d’équipements de sécurité adaptés au travail en hauteur implique le recours à des professionnels.

5. La plomberie
Ne vous contentez pas d’un « à-peu-près » ! Certains systèmes requièrent un certain savoir-faire que seuls les professionnels maîtrisent. Même si de nouveaux matériels facilitent aujourd’hui les installations, il n’en reste pas moins qu’une plomberie mal faite peut être source, sinon de danger, de désordres et de désagréments. Et puis, ce n’est pas sur ce point que vous ferez le plus d’économies !

6. L’électricité
La pose d’une installation électrique répond à des contraintes normatives sévères et qui évoluent très fréquemment. En fin de chantier, toute installation électrique doit être contrôlée par un organisme (le Consuel). Si vous avez réalisé l’électricité vous-même, votre travail sera vérifié à coup sûr et aucune erreur ne vous sera tolérée. Et surtout, si l’électricité ne se voit pas, elle peut être mortelle !

7. Les travaux de peinture
Contrairement à ce qu’on peut penser, les travaux de peintures nécessitent un minimum de connaissances : la préparation du support est essentielle pour une bonne imprégnation, les couches d’apprêts diffèrent d’un support à un autre, les techniques d’application (3 couches croisées) sont à respecter pour un meilleur rendu…

8. La pose d’équipements solaires
L’installation d’un chauffe-eau solaire ou de panneaux photovoltaïques est très dangereuse. Outre la complexité liée à une installation souvent en toiture, une mauvaise mise en œuvre peut également provoquer des risques de corrosions. Dans certains pays, l’intervention des pompiers a même été impossible.

Le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement est gratuitement à votre disposition pour vous informer sur ce sujet. Pour prendre rendez-vous avec l’un de ses architectes-conseillers, téléphonez au 0262-21-60-86. Vous pouvez également consulter son site internet www.caue974.com


Kanalreunion.com