Le mot du CAUE

Ils méritent notre respect

CAUE - “Arbres des villes” du 3 au 27 juillet

CAUE / 28 juin 2012

Dans le cadre de sa mission de sensibilisation au cadre de vie, le CAUE de La Réunion a créé l’exposition “Arbres
 des villes”. Elle a pour ambition première de pallier la méconnaissance des publics sur l’arbre et ses bienfaits. Une manière de redorer l’image et la place des arbres dans la ville. Cet évènement est à retrouver au CAUE pendant la période mentionnée ci-dessus.

L’arbre…

… lutte contre l’effet de serre
L’arbre constitue un véritable puits de carbone. Le gaz absorbé au cours de la photosynthèse (le dioxyde de carbone) est séquestré durant la vie de l’arbre et ne participe pas à l’effet de serre. Mais si l’arbre meurt ou qu’il est taillé, le carbone est libéré sous forme de dioxyde de carbone.

… est bon pour la santé
Les arbres interceptent diverses particules nocives pour nos organismes. De plus, ils prodiguent gratuitement des soins. Dans les cours des petites cases, on trouve souvent des « arbres remèdes ».

… stabilise les sols
Les racines ancrées dans la terre « tiennent » les sols. Elles stabilisent les berges des ravines, les terrains en pente, les bords de mer.

… maintient la biodiversité des villes
Des racines à la cime, les arbres offrent abri, protection et nourriture à la faune et la flore qui vit en ville ou qui y transite.

… est vecteur de lien social
La végétation crée du lien entre les espaces. Tout le monde profite de l’ombre et apprécie le paysage de ces rues à la végétation débordante. L’arbre devient également souvent la signalétique végétale de nos villes.

… est nourricier

Tout est bon dans l’arbre. Les fruits sont mangés crus ou cuisinés. Des feuilles sont cuisinées en bouillon comme celle du « brèd mouroum ».

… a une valeur symbolique et historique
Les vieux arbres sont liés à la géographie, à l’histoire de nos villes et participent à l’édification de leur identité. À La Réunion, de nombreux quartiers ou lieux-dits portent des noms de pied de bois (Bois de Nèfle, Bois Blanc, Bois d’Olive, Bois Rouge, etc.).
L’arbre n’est pas planté au hasard selon les croyances : le frangipanier marque les cimetières à La Réunion. Les traditions sont aussi religieuses : avant de construire un temple, les Tamouls ont pour coutume de planter par anticipation les futurs arbres de culte sur le terrain.

Nous contacter
Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement

12, rue Mgr de Beaumont BP 868 97477 Saint-Denis Cedex

Téléphone : 0262 21 60 86 / 
Fax : 0262 21 37 52
courrier@caue974.com
www.caue974.com 



Horaires d’ouverture : 
du lundi au jeudi 
de 8h30 à 16h15 et 
le vendredi 
de 8h30 à 12h30


Kanalreunion.com