Le mot du CAUE

Ventilateur de plafond : de l’air frais pour pas cher

Le mot du CAUE

CAUE / 23 avril 2010

Une des obligations de la nouvelle Réglementation thermique, acoustique et aération (RTAADOM 2010) est l’installation d’attente pour ventilateur de plafond dans chaque pièce principale d’un bâtiment neuf. Quels avantages offrent-ils réellement ? Éléments de réponses avec le CAUE.

Voici enfin l’occasion de brasser de l’air sans s’attirer les foudres de quiconque !

La RTAADOM, applicable aux constructions d’habitations neuves ayant fait l’objet d’une demande de permis de construire ou d’une déclaration préalable à compter du 1er mai 2010, impose que chaque pièce principale de la maison soit équipée d’au moins une attente pour ventilateur de plafond. Une solution résolument efficace pour bénéficier d’une sensation de fraîcheur durable à moindre coût !

Rappelons que la notion de confort dépend de la température, de l’hygrométrie et de la vitesse de l’air. Le ventilateur agit, lui, sur ce dernier point. En effet, contrairement au climatiseur, le brasseur d’air n’a pas vocation à baisser la température de la pièce, mais à mettre l’air en mouvement, favorisant ainsi une évaporation plus rapide de l’humidité de votre peau lors des grosses chaleurs. C’est cette évaporation qui vous procure une sensation de fraîcheur immédiate.

Choix, mise en œuvre et entretien

La dimension adéquate de votre ventilateur va dépendre de la superficie et de la hauteur sous plafond de votre pièce. Le principe est simple, plus les pales de l’hélice seront grandes, plus la quantité d’air brassé sera considérable. Pour les grandes pièces, il est conseillé de choisir un ventilateur de plafond d’un diamètre de 130 centimètres, tandis qu’un ventilateur de 75 centimètres de diamètre suffira pour rafraichir votre chambre à coucher.

Contrairement à ce que l’on croit, ce n’est pas le nombre de pales qui influencera la puissance du ventilateur et son rendement, mais c’est davantage leur l’inclinaison qui sera déterminante. L’inclinaison peut varier entre 6 à 16 degrés. Plus elle est prononcée, plus la force de ventilation sera élevée.

Le niveau de sonorité désiré est une étape clé dans le choix d’un ventilateur. Pour votre confort, veillez à choisir un modèle peu bruyant, ne dépassant pas 50 décibels, car au-delà, votre ventilateur pourrait devenir source de stress supplémentaire ! Si vous désirez un ventilateur ultra silencieux, optez pour un modèle avec un moteur scellé au zinc, un métal qui a la propriété d’absorber les vibrations.

Notez que les ventilateurs de plafond sont utilisables dans les pièces d’au moins 4 mètres sur 4 mètres. La pose du ventilateur devra être faite à une hauteur du sol de 2 mètres au minimum, par mesure de sécurité. Nous vous conseillons également de privilégier un modèle équipé d’un régulateur de vitesse ou muni d’une télécommande afin de ne pas avoir à effectuer des saillies aux murs et d’autres travaux fastidieux et inesthétiques lors de son montage.

Les ventilateurs de plafond ont une durée de vie de 10 ans selon l’utilisation. Un dépoussiérage annuel est nécessaire pour son entretien.

Économie d’énergie

Les ventilateurs, même s’ils consomment de l’énergie, ont l’avantage, par rapport aux climatiseurs, d’en consommer nettement moins et, en plus, de ne pas utiliser de gaz polluants. Au niveau de la sensation de fraîcheur produite, les ventilateurs de plafond sont ce qui se fait de plus agréable : ils peuvent permettre, à confort égal, de travailler à des températures supérieures de 5°C.

Le CAUE, Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement est gratuitement à votre disposition pour vous informer sur ce sujet. Pour prendre rendez-vous avec l’un de ses architectes-conseillers, téléphonez au 0262-21-60-86.


Rendez-vous aux jardins le 6 juin au CAUE

Brocante aux plantes, conférences et spectacle

Jardiniers en herbe, passionnés de botanique ou tout simplement amoureux des plantes… Le CAUE vous invite à venir échanger, vendre ou acheter vos plantes, outils et livres de jardinage dans une ambiance chaleureuse et conviviale.
Un jardinier et un paysagiste seront présents pour vous aider dans vos choix et vous conseiller sur les gestes spécifiques à avoir pour bien entretenir vos végétaux. Dans un souci d’organisation, les exposants devront s’inscrire par téléphone au 0262-21-60-86.

Public : grand public
Entrée et emplacements gratuits
Date et lieu : le dimanche 6 juin au CAUE - 12 rue Monseigneur de Beaumont – Saint-Denis



Kanalreunion.com