Libres propos

Les "bonjour" et les "bonsoir" que l’on s’échange sur le littoral Nord…

Témoignages.re / 14 décembre 2009

Si vous habitez Le Port, voire même La Possession, je vous suggère de vous intéresser au parcours de santé (tout simplement de bien-être) que la municipalité portoise est en train de finir de réaliser tout le long de son littoral Nord.

Le matin dès 5h, le soir à partir de 17h30, des dizaines et des dizaines de citoyens s’y retrouvent. Ils y viennent à pied ou laissent leurs voitures sur les parkings en bout de parcours. Ils disposent alors d’un linéaire de près de 2 kilomètres avec en option, pour celles et ceux qui veulent pousser jusqu’à la SRPP, encore, un peu moins de mille mètres.

Il est vrai que, finalement, cela n’a rien d’exceptionnel en soi. Des parcours de santé ou de bien-être, il y en a dans bien des endroits de notre île. A Saint-Paul, Saint-Denis, Saint-Benoît ou encore sans doute dans bien d’autres lieux de La Réunion, il en existe et ils sont fréquentés. Et ce qui peut être particulièrement plaisant à rapporter pour ici vaut aussi pour tous les autres "là-bas". Je veux parler de cette complicité silencieuse seulement ponctuée par un "bonjour" ou un "bonsoir" que s’échangent celles et ceux qui, derrière un sourire satisfait, parce qu’il accompagne une même volonté de profiter d’une réalisation de la collectivité, ont su se lever avant le soleil ou ont voulu venir voir l’astre divin se coucher à l’autre bout de l’horizon.

Au Port, qu’ils soient à pied ou à vélo sur les parcours appropriés, ils sont de tous les âges. Bien sûr, on n’en voit pas qui seront dans la journée à l’entraînement avec leurs co-équipiers de clubs ou en cours d’EPS à l’école. Celles et ceux que vous croisez peuvent avoir 20, 30, 50 et jusqu’à 70 ou 80 ans. Ils sont seul(e)s, en couple ou en groupe. Ils sont anonymes ou connus telle la famille Séraphine : Michel, le 1er Adjoint au Maire et Christian, le chef des Services techniques de la Ville, en tête. Sabine Letoullec ou Mémouna Patel toutes deux adjointes au Maire ; Rustan Virgile, le secrétaire de la section du PCR ; Guy Marbois de l’OMS ; Hugues Lauret, ancien colistier du Maire André Gontier et actuellement animateur à la Paroisse de Port ou encore Roland Ample-Mouniama, Sylvain Delouise et son épouse, tous trois venant de La Possession. Certains sont là pour raison de santé, d’autres pour sculpter un corps qu’ils savent exposé aux méfaits d’une activité physique réduite, d’autres encore parce qu’ils ont appris que marcher trois quarts d’heure chaque jour les fortifiera pour le temps non négligeable qui leur reste pour observer les merveilles de notre terre. Ainsi ces deux dames aux sourires reconnaissants et à la sueur généreuse ; elles tiennent la cadence convenant à leur cœur qui a déjà longuement vécu. Une cadence largement comparable à celle, par exemple, d’un ancien sportif de 65 ans atteint d’une défaillance de cartilage au genou ! Ainsi ces trois merveilleuses vieilles d’origine chinoise qui, avec leurs plus beaux sourires, vous saluent chaque matin comme elles l’auraient fait dans les jardins publics de Pékin ou de Canton lors des moments de gymnastique pour tous.

Je crois savoir que l’OMS du Port entend créer les conditions pour que ces lieux, joliment intégrés aux atouts naturels de la Commune, soient très vite pleinement investis par davantage de Portois et de Portoises. Ce serait une bien noble façon de dire notre reconnaissance à Jean Guimier, l’ancien Secrétaire général de la FNOMS, qui nous a tous invités à penser « le sport pour tous et toutes, et le meilleur niveau possible pour chacun » jusqu’à en faire un support de politique sportive.

L’occasion pour moi de saluer Gisèle et Jean-Claude Maillot. Ils recevront, ce mercredi 16 décembre des mains du Maire du Port, le Mérite Sportif de la ville. Une reconnaissance amplement méritée et sur laquelle nous aurons le plaisir de nous attarder.

 Raymond Lauret 


Kanalreunion.com