Libres propos

On s’en rappelle et on en rit encore…

Témoignages.re / 18 janvier 2010

Didier Robert ne le cache pas et il ne le fait pas dire par d’autres : il est contre le Tram-train. C’est net et c’est définitif. Définitivement définitif. Et pourquoi donc cette opposition sans la moindre nuance ? Il ne nous le dit pas. Il ne le dit pas.
Il ne le dit pas. Alors, on cherche.
Est-ce, comme on le prétend sérieusement dans certains cercles de la Droite locale, pour faire au moins aussi bien que Jean-Paul Virapoullé, son mentor de sénateur qu’il a coiffé sur le poteau quand il s’est agi d’être tête de la liste U.M.P. pour les prochaines Régionales ? Lequel Virapoullé, on s’en rappelle et on en rit encore, s’était opposé au passage de « cette chose » sur sa commune de l’Est quand il était Maire de Saint-André !
Est-ce, comme on l’affirme sans rire chez d’autres de ses partisans, parce que pour réaliser un moyen de déplacement qui relève du ferroviaire, il faut faire appel à des sociétés métropolitaines et que de ça, le Didier, il n’en veut absolument pas ? Et pour quel motif donc ? C’est que, et sans démagogie, ni étroitesse d’esprit s’il vous plait, il n’y aurait d’entreprises, selon lui, que celles qui sont immatriculées au Registre de Commerce de La Réunion, les “petites” plus spécialement !
Est-ce encore parce que, Président de la C.C.Sud, il n’allait tout de même pas s’aligner sur la position des Maires de la C.I.V.I.S.? Lesquels, ces traîtres, passent, qui plus est, leurs temps à dire partout et à tout le monde ce que lui ne dira jamais : que la route des Tamarins facilite bien la vie des gens du Sud ?
Est-il au courant qu’un certain Dominique Bussereau déclarait le 5 Octobre dernier que « le mode ferroviaire connaît un véritable renouveau en osmose avec les préconisations du Grenelle de l’Environnement »…, que « La Réunion a droit à cette modernité »…, que « les points techniques et financiers sont à régler, le seront, j’en ferai part au Premier ministre qui est le seul habilité à donner son aval à la hausse de l’enveloppe engagée »…, que « l’Etat sera partenaire »… et, enfin, que « le Tram-train à La Réunion est sur les bons rails, c’est un projet très important, non polluant, il va mettre fin aux embouteillages, il va permettre de réorganiser les transports... Je souhaite que les travaux puissent commencer dès l’an prochain. Ils sont attendus par tous… ». Sait-il, Didier, que Dominique Bussereau est Secrétaire d’Etat aux Transports ? Et s’il ne le sait pas, se rappelle-t-il seulement de ce Ministre de l’Intérieur du précédent gouvernement qui avait tenu à venir au Conseil régional signer lui aussi le fameux “Protocole de Matignon” qui engage le Gouvernement sur deux projets réunionnais particulièrement structurants ?
Mardi matin, notre Didier prendra son petit-déjeuner avec le chef de l’Etat, Monsieur Nicolas Sarkozy, avant d’aller inaugurer, sans doute en sa qualité de tête de liste aux Régionales, une ferme photovoltaïque. Lui aura-t-il confié, l’instant de leur tête-à-tête dans la salle à manger du “Palm Hôtel & Spa”, qu’il attend qu’il coupe des têtes vu que l’actuel Président de la Région Réunion n’est, au moins d’ici jusqu’à la fin des prochaines Régionales, qu’un vulgaire partisan des énergies fossiles et que tous ces maires de Droite ainsi que Rolland Hoarau trahissent notre Patrie puisqu’ils sont pour le Tram-train ?
Permettez-moi, Monsieur le Député-Maire du Tampon et également Président d’une Communauté de Communes, de vous souhaiter un bon appétit et surtout une bonne digestion. Peut-être saurez-vous entendre entre les mots ceux qui ne vous auront pas été dits. Ce sont très souvent les plus importants.
Bon appétit, je vous dis.

R. Lauret


Kanalreunion.com