Libres propos

Quand Didier Robert s’adresse au monde sportif, ça déménage sec !

Témoignages.re / 15 mars 2010

Le mouvement sportif réunionnais n’est pas près d’oublier l’énorme plaisanterie que Didier Robert lui a balancée à la figure l’autre jeudi lors d’une conférence de presse donnée pour préciser ce qu’il entend réaliser si, d’aventure, il devait demain diriger la Région.
Son premier énorme — oui, énorme ! — souci, c’est la continuité territoriale. Louable l’intention ? Que va-t-il donc nous sortir ? Ecoutons le : « Nous mettrons à disposition 40.000 billets d’avion à moins de 500 euros destinés notamment aux sportifs réunionnais » . Bigre !!! C’est pas rien ça, quarante mille billets ? Et on se gratte la tête, on décroche le téléphone pour demander aux responsables sportifs réunionnais ce qu’ils en pensent. Car on a le vague sentiment que nos besoins de déplacement sur la métropole n’ont rien à voir avec un tel chiffre. La réponse tombe : 2 à 3.000 billets seraient plus que suffisants. Et un immense éclat de rire accompagne le commentaire que nous fait notre interlocuteur : « Sait-il, ce monsieur, que 40.000 fois 500 euros, cela fait 20 millions ? Dites, il a décroché le super loto, le monsieur ? ».
Son deuxième autre énorme souci à Didier Robert — et là, question énormité, nous sommes servis ! — ce sont les équipements sportifs pour lesquels, rapporte le “JIR”, sa « liste envisage la construction de nouvelles structures comme des piscines, des stades et des gymnases ». Et, pour bien montrer à l’électeur et à l’électrice à séduire que, sous sa chevelure de diplômé de Sciences Po, il y a une cervelle qui ne laisse pas à d’autres le soin de carburer à plein régime, il lance avec la plus grande des solennités : « Les communes n’ont pas les moyens d’investir seules là-dedans, nous allons les soutenir ». Et comment donc ? N’en soyez pas surpris. Oyez plutôt. Le “JIR” nous le rapporte : « L’équipe de Didier Robert annonce d’ailleurs un budget de 300 millions d’euros pour le sport dans le budget 2010-2011 ».
Vous avez le droit de tomber des nues et de vous dire que Monsieur le candidat de “La Réunion en confiance” se moque un peu beaucoup de vous. Le budget total de la Région Réunion s’élevant à quelque 668 millions d’euros, le sport avec Didier Robert en consommerait à lui tout seul quelque 44,90% ! Oui, vous avez bien lu : 44,90%. Le record mondial en la matière en est à des années lumières. Du jamais vu, ni même un seul instant envisagé !
Inutile de vous préciser que l’éclat de rire de notre interlocuteur fut alors d’une bien cruelle densité !
Me revint évidemment à l’esprit la proposition de Didier Robert de remplacer le tram-train par 2.000 bus. Deux mille grands bus de 12 mètres de long, larges comme la moitié de nos routes départementales. Pour rouler où et sur quelles voies, Monsieur le Député ? Pour avancer à quelle allure et avec combien de passagers dedans, Monsieur le candidat ? Car cette proposition des 2.000 bus relève du même amateurisme et de la même désinvolture que ce que révèlent les 40.000 billets à 500 euros et les 44,90% du budget de la Région que l’homme entend consacrés au seul domaine du Sport. C’est, comme dirait l’autre, du n’importe quoi ! Et ce ne sont pas Michel Fontaine, David Lorion ou Roland Hoareau, voire Yolaine Costes qui diront le contraire, eux qui, au fond d’eux mêmes et depuis la C.I.V.I.S. et les communes dont ils sont les élus, ont voté pour que le tram-train arrive dans le Sud jusqu’à Saint Joseph…

R. Lauret


Kanalreunion.com