Libres propos

Vous qui, autant que moi, pouvez parfois jeter aux oiseaux du bon Dieu les restes du petit-déjeuner…

Témoignages.re / 5 octobre 2009

Comme cela arrive une ou deux fois dans l’année, je viens de recevoir un courrier, écrit depuis le village d’Ambovombé, dans l’extrême Sud de Madagascar. L’expéditeur : “Les Filles de la Charité”, une Communauté de religieuses qui assurent là-bas le relais de l’Association humanitaire Enfants du Monde.
Enfants du Monde.
Nous fûmes, dans les années 1980, plus de 1.200 Réunionnais à assurer le parrainage d’enfants déshérités de la Grande Ile, autour d’Odette Ribéro et, entre autres, de Marcel Baum et, déjà, de Marie-Ange et Patrick Durrieu.
Enfants du Monde . C’était et c’est toujours un élan de générosité et d’amour sans limites pour une poignée d’hommes et de femmes qui, là-bas à Mada, ont pu s’appuyer sur des religieux et des religieuses dont nous ne dirons jamais trop combien leur engagement force l’admiration.
Je viens donc de recevoir une lettre, signée « Sœur Victorine ». Je l’ai lue une, puis deux fois. Lisez-les, à votre tour, ces lignes qui, je le sais, vous interpelleront aussi, vous qui, autant que moi, pouvez parfois jeter aux oiseaux du bon Dieu les restes du petit-déjeuner. La voici, telle que reçue…


« Très chère Bienfaiteur. Bonjour Comment allez vous depuis notre dernière lettre Je pense que tout va bien. Ici nous sommes Tres heureuse et aussi les enfants parce que de temps en temps nous avons eu de pluie et les gent ont pus planté. En ce moment nous avons des patate douce ainsi de manioc Alors les gents ont de quoi a mangé pour le moment. mais pas tant, il y a quelque famille qui n’ont pas de terrain pour planter. alors elle reste toujours à demander pour vivre au jour le jour. En ce moment les élèves sont en vancace, mais nous n’avons pas de vancace parce que il y a encore une vintainnent enfants qui vienne tout le jour pour prendre leur dîné. Comme je vous ai dis que quelque famille non pas de terrain a planté. Merci à Dieu de nous avoir donnez de pluie parce que les gent ont pus planté.
Pour terminer ma lettre je vous dis encore grand merci pour tous ce que vous avez fait pour nous. Nous ne vous oublirez pas surtout dans la prière. Cette au nom des enfants et leur Mère.

Sœur Victorine. »


C’est à nous, chère Sœur Victorine, de vous remercier pour l’immense bonheur que vous donnez à nos frères avec le peu que nous vous offrons. Merci pour ce que vous apportez à nos consciences de nantis qui oublient trop souvent ce que doit être le plus élémentaire devoir de solidarité… À l’heure où nombre d’entre nous posent aux plus hautes autorités de l’État et avec conviction la question du co-développement de nos îles voisines de l’océan Indien, vous êtes un exemple de ce par quoi on ne peut pas ne pas commencer : l’amour des plus pauvres.

R. Lauret



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés Oui, je vous le répète, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume des Cieux. ( il y a plus de bonheur à donner qu’a recevoir )
    ceux que la bible enseigne

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Tout cela part de bons sentiments et Raymond Lauret n’ en manque pas.
    Mais que penser des dirigeants et de l’ administration malgaches qui ne s’occupent que d’ eux-mêmes (pour être courtois) au lieu de faire ce qu’ il faut pour leur peuple ?

    Pour un Père Pedro dont on sait ce qu’il fait de l’ argent collecté chaque année, combien y at-il de responsables qui font disparaître les dons ?
    Un seul exemple parmi d’autres : l’ épisode de l’ ambulance donnée par les Réunionnais.
    Les douaniers malgaches ont voulu absolument faire payer des droits d’entrée et pénaliser ce geste généreux. Résultat : l’ ambulance git au fond de l’ eau dans le Port de Tamatave. Et le plus pénalisé c’ est encore ce peuple à qui il manque tant.

    A-t-on déjà entendu une condamnation de ces pratiques ?

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com