Nou lé kapab

Le moringue à l’ODAS

Bagatelle Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 27 janvier 2010

L’Office de développement de l’action sociale ou ODAS, une association de Bagatelle Saint-Suzanne, voit sa famille de moringueurs s’agrandir d’année en année. Commencée avec une poignée de copains(ines) en 203, aujourd’hui, elle compte in ponyé zordi, c’est-à-dire plus d’une trentaine de licenciés(es) dont des enfants. Viennent les accompagner lors des cours leurs parents qui prêtent leur concours lors des sorties. Une implication qui réjouit David Testan, Président de l’ODAS, rencontré hier matin en compagnie de Daniel Belin et Ludovic Patcheapin au Comité réunionnais de moringue à Sainte-Suzanne. Entretien avec ce trio de Bagatelle.

 Texte et photos Jean-Fabrice Nativel 

David Testan

Il préside l’ODAS depuis 2003. Tout en jouant au football avec l’équipe de Bagatelle (Super D2), il pratique également le kali — un art martial philippin —, effectue des sorties vélo entre amis et s’adonne de manière « informelle » au moringue, justement à proximité de l’école Sarda Garriga à Bagatelle. La suite, vous la connaissez, David Testan va se consacrer entièrement à cet art et sport. Et de belle manière ! Il mettra toutes les chances de son côté. Une aubaine se présente à lui. Il l’a saisie et le voilà en formation en BPJEPS animation socio-culturelle option moringue en 2005. L’occasion pour lui de construire un projet de développement qui vise la création d’écoles et d’associations de moringue. Cela va se concrétiser par l’ouverture de structures à Quartier-Français, Bel Air et la formation en une semaine d’instructeur moniteur au Case de la Marine. Le moringue est ainsi remis au goût du jour et devient à la mode. Le BPJEPS lui permet de comprendre l’univers de l’enfant et ses besoins. En effet, le moringue mêle gymnastique, danse, combat et musique, et piloter cette disciple requiert de bonnes connaissances. Ce brevet le conduit à Rodrigues au Festival Créole où les projecteurs sont axés sur le moringue. Sa promotion est entreprise auprès des Rodriguaises et Rodriguais. À la clef, le succès et une invitation à former des encadrants en 2006. L’année où il passe avec brio le BPJEPS. Dès lors, David Testan va continuer sur sa lancée et, avec l’équipe de l’ODAS, crée le Challenge Nord-Est et le Ron la terre… Le moringue a servi de tremplin à son parcours exemplaire et peut l’être pour d’autres personnes !

Ludovic Patcheapin

C’est derrière l’école de Sarda Garriga à Bagatelle » en 1998 qu’il s’initie au moingue « avec un groupe de filles », avec David Testan et compagnie, se souvient l’étoile de cet art et sport. Couronné champion de La Réunion en 2000 (Benjamin), 2001 (Minime), 2005 (Cadet et Coq d’or), 2007 (Espoir et vainqueur dans cette catégorie au Coq 13 à Marseille et il représente le moringue au Mozambique), 2008 (Espoir) et 2009 (Espoir) et 2010 ? Dans l’immédiat, il dit vouloir se consacrer à préparer la relève. D’ailleurs, à l’ODAS, il se voue à la formation des 6/10 ans. Une manière de transmettre son savoir-faire et de mettre en pratique les théories apprises lors de ses nombreuses formations — BAFA, instructeur moringue (sous la responsabilité d’un moniteur), juge arbitre, monitorat (un Brevet fédéral qui lui permet d’encadrer un groupe de 12 marmailles). Le moringue m’apporte « la maîtrise de soi, le respect » plus la confiance et l’assurance. Et c’est aussi une affaire de famille car son grand-père le pratiquait.

• Daniel Belin

Vice-président de l’association ODAS et encadrant, il donne « un coup main à la logistique ». Il veille au bon déroulement des spectacles et déplacements. Sur ce point, il apporte une attention toute particulière : il y va de la sécurité des moringeurs. En interne, cela nécessite une véritable organisation. Lier aussi de bonnes relations, tant avec les parents qu’avec les prestataires, compose la mission de Daniel Belin. « Lors du récent voyage à l’île Maurice, on a pu transmettre notre savoir-faire ».
Le moringue est une école de la vie car cela « peut permettre aux personnes de rebondir vers autre chose. Certains de nos moringueurs sont dans la vie active, d’autres sont étudiants. On les prépare à demain ». Cette discipline se mélange à d’autres. « Une technique nous plaît, on l’additionne à la notre » à l’exemple du Sambo et kali — un combat avec un ou deux bâtons — lors d’un atelier avec M. Visnelda au Chaudron. C’est un « kaloubadia », résume-t-il.


Quelques techniques

- Le coup de pied bas (circulaire), la cible la cuisse et l’arme le plat du pied (1 point)

- Le bourante (coup de pied de face), la cible le ventre et l’arme le talon (2)

- Le coup pied tête (circulaire avec une main au sol), l’arme le plat du pied et la cible la tête (3)

- Le coup pied flan (circulaire avec une main au sol) l’arme le plat du pied et la cible le flan (2)

- Le coup pied la roulette (coup pied de face), l’arme la tranche du pied et la cible la tête (3)

- Le talon zirondèl (coup pied circulaire tournant avec une main au sol), la cible derrière la nuque et l’arme le talon (3)

- Le zambek (balayage), cette technique déséquilibre l’adversaire (1)…


Bilan 2009 !

En bref, il est riche car présent à de nombreux rendez-vous.

- Le Challenge tablissement à l’Eperon

- Le Coq dur à Saint-Louis

- Le Festival Capuera à Saint-Paul

- La Marche Blanche du Jardin de l’État au Barachois à Saint-Denis

- Le Copacabana à Saint-Gilles avec les tours opérateurs à l’invitation de l’IRT, l’occasion d’une exposition avec vue sur les facettes du moringue et d’un spectacle

- Le Téléthon à la Plaine des Palmistes

- Le Moringue au Lavoir à l’invitation de Rasine Kaf à la Source Saint-Denis

- La finale du championnat moringue à Sainte-Suzanne

- Les Défilés du 20 Décembre à Saint-Denis, Sainte-Suzanne (un spectacle avec Lindigo le 20) à Saint-Denis, à Bras-Panon (le 19 à Paniandy et le 20 en fin de journée dans les quartiers de cette ville)

- Le mélange moringue et théâtre avec Christine Salem

- L’inauguration de la médiathèque Aimé Césaire à Sainte-Suzanne

- Les jubilés de Cazal et d’Agathe

- L’initiation au moringue avec les détenus de la prison de Domenjod

- La participation au Tempo Festival à Saint-Leu, Sakifo Saint-Pierre, la Foire de Bras-Panon, l’anniversaire de Benjam

- La présentation d’un spectacle en solo par les jeunes de notre association avec zénès Lindigo à Bras-Panon

- L’inauguration du Jardin de l’État avec échasse

- L’arbre de noël du Rectorat

- Les animations cocktails avec le Conseil général

- Le défilé avec échasse lors du Mardi Gras

- Le spectacle à la crèche les Bambous

- La Journée de la Femme

- La nuit des arts martiaux au Gymnase Daniel Narcisse à La Possession

- Le Marché de nuit à Saint-Denis

- La Journée de la Fraternité avec le Groupe de dialogue interreligieux à Bois Madame Sainte-Marie

- La participation au tournage du clip Lindigo

- La participation à la pub Ice tea et Opel Corsa

- Un spectacle à une manifestation sportive à Saint-André…

Faute de transport, l’ODAS n’a pu se rendre au challenge du Tampon et de Saint-Pierre !


Nos condoléances à la famille de Franck

Les moringueurs de La Réunion s’associent à la tristesse de la famille de Franck, grand moringueur qui nous quittés cette semaine.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • oté amis créoles .je suis un ptit z’oreil qui a eu l occasion de découvrir votre beau pays fin 2002.j’y ai decouvert de magnifiques paysages ,des ptits plats pays divin et des personnes qui resteront a jamais dans mon coeur !! j ai aussi decouvert le moringue (et plein d’autres choses encore !!) grace a l un d entre vous : MONSIEUR DAVID TESTAN .je suis sur q’ avec des personnes comme lui votre discipline va connaitre un essort certain ! salutations a vous

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com