Nou lé kapab

Une promotion de la création d’entreprise

13ème Challenge des Créateurs

Témoignages.re / 27 août 2010

Le Challenge des Créateurs lancé par le Conseil général vise à valoriser les publics en difficulté, érémistes et demandeurs d’emploi qui ont osé créer leur propre entreprise. Appel aux candidats pour cette treizième édition.

Le Conseil général lance la treizième édition du Challenge des Créateurs jusqu’au 30 septembre 2010. Un concours réservé aux créateurs d’entreprises qui ont démarré leurs activités entre le 1er janvier 2008 et 31 décembre 2009, et qui étaient demandeurs d’emploi à ce moment-là. Il s’agit pour la collectivité d’encourager les personnes en situation d’exclusion, les érémistes, les demandeurs d’emploi à créer leur propre entreprise, affirme Ibrahim Dindar, vice-président du Conseil général. Le Challenge des Créateurs valorisera cette année 6 lauréats, sur la base des six catégories de prix que sont la création d’emplois, l’innovation, l’insertion, le prix du jury, la performance et le produit péi.
Nouveauté cette année, la dotation financière pour les six prix s’élève à 7.000 euros au lieu de 4.000 euros et l’Ordre des experts comptables de La Réunion offre aux lauréats 10 heures de conseils gratuits ainsi qu’une journée de formation collective. D’ailleurs, l’Ordre des experts comptables souhaite s’impliquer davantage en réservant une journée d’accueil par mois, probablement le jeudi, à tous les créateurs d’entreprises de l’île, a annoncé Abdullah Lala, le président de l’Ordre. Ces prix permettent généralement aux entrepreneurs de procéder à l’achat de matériel ou de financer un plan de communication. Un coup de pouce non négligeable en tout cas pour des micro-entreprises. Au-delà de l’aspect financier, les créateurs d’entreprises font l’objet d’une émission télé afin de médiatiser leur parcours, les aides existantes et la réalité de la création d’entreprise.

L’insertion sociale

Avec les chambres consulaires, les réseaux points chances et l’Ordre des experts comptables, le Conseil général veut faire du Challenge des créateurs une opération de promotion de la création d’entreprises par les publics en difficulté. Le Challenge a reçu 78 candidatures l’année dernière, contre 15 candidatures en 2005 alors que La Réunion est l’un des départements français les plus dynamiques avec 5.000 entreprises créées par an. Dès entreprises qui, il est vrai, peinent à se maintenir. Mais les entreprises valorisées par les prix du Challenge des Créateurs depuis 12 ans ont toutes perduré, assure le Conseil général. Entreprise de pose de moellons, vente locale et exportation de spécialités culinaires, restauration rapide, menuiserie aluminium, fabrication et vente de bardeaux... sont quelques exemples d’activités.
Pour Jean-Jacques Vlody, le Challenge des Créateurs est « un élément de la politique d’insertion et un exemple significatif. Le Conseil général ne se satisfait pas d’être une caisse payeuse du RMI ». Une prestation sociale qui coûte à la collectivité 360 millions d’euros pour 64.000 bénéficiaires. La création d’entreprises, la mobilité, le Plan départemental d’insertion (13 millions d’euros) sont des moyens pour encourager l’insertion professionnelle et sociale. « Notre devoir est de mettre en place des dispositifs publics pour accompagner ceux qui ont envie d’essayer. Mon message est le suivant : tentez, laissez foisonner vos idées, le Conseil général est là pour vous aider », affirme le vice-président délégué à l’insertion.

EP

Inscription : uniquement par Internet sur www.cg974.fr
Les partenaires de l’opération mettent à disposition un accès internet pour les candidats et aident à la rédaction des dossiers.


Kanalreunion.com