Oté

Kansa lo pti kafé an kréol rényoné ?

Justin / 28 févrié 2011

Mi sort aprann in n’afèr dann télé. Té apré anparl in film banna la tourné la-ba dan la Frans. Son tit : "Au bistrot du coin". Sa in film i porte déssi la solidarité par rapor demoun na poin la kaz. D’apré sak i di, in film avèk bon l’intansyon, sinpatik, in pé santimantal.
Lo zistoir lé sinp. Demoun in kartyé la déside ède in moun la poin la kaz, é zot i artrouv azot dann in pti kafé pou fé in éspéktak. Biensir, in pé lé kont, in pé lé pour... na sak nana bon l’intansion é na sak na poin. I ral, i pouss, gasparin-bousno, dé kanar pou in poul. Zot i koné léspri gnanan, bon léspri avèk mové léspri, sa nana partou. Bou di kont, nou va oir sak lo film i vo kan va sort dann in sal sinéma La Rényon, ou sinonsa dann in télé, in zour.
Mé la pa tousa ! Film-la la tourn dann in bonpé lang… an parmi lang : fransé, lang z’anglé, l’éspagnol, mé galman dann la lang bann Breton, sète bann z’alzasien, l’oksitan épi dann in lang kréol. La pa di kèl lang kréol, mé d’apré lo tit : "Bistro Koin", moin lé sir sé in lang kréol bann z’antiyé. Nou lé kontan pou nout bann kouzin. Nou lé pa zalou, mé lé domaz la pa sort ali an kréol rényoné. Mi pans in bonpé rant nou noré été kontan oir in film an kréol rényoné, konm nou té kontan shak foi la mète “Tintin”, sansa “Astériks”, sansa d’ot tèks ankor dann nout kréol. Dizon, shak foi nou la trouv in n’afèr an plis kan la mète in tèks nou té i koné dann nout lang kréol.
Alors, kosa ni pé souété ? I pé souéte i mète bann film an kréol rényoné konm dann bann lang rézyonal. Bann gran film bien antandi, pa bann film tya-tya. Touléka, pou zordi, ni dékouraj pa oir in zour lo film "Bistro Koin" an kréol rényoné. Koman ni pé apèl ali ? Pétète "Lo pti kafé". Kossa zot i anpans ?

 Justin 



Inn modékri, inn ti lavi, inn komantèr ?



Bann modékri andann forom






  • Mon Cher Professeur adoré,

    Comme je te ressemble, enfin presque.Le résultat de ton éducation. Tu as raison de clamer haut et fort que nous Réunionnais : nous existons. Le Peuple Réunionnais est vivant. Pas un fantôme...pas un mirage...Nous existons bel et bien. La réalité que je côtoye tous les jours me montre que nous sommes considérés comme des "porteurs d’eau" des "alibi sécurissants" des "aboyeurs" pour des spectacles, des manifestations organisés par eux sans notre avis, sans notre participation ou l’alibi...juste un strapontin pour nos fesses...Je le vis tous les jours... Je suis souvent invité à transmettre ce qu’ils souhaitent, ce qu’ils nous imposent -voir dernier message de la Région aux associations Réunionnaises en Métropole

    L’année de l’outre-mer : tout est décidé, tout est organisé sans nous. Ou presque...il faut bien un alibi...Tout. Oui Tout.
    Je me souviens de cette image :"les miettes c’est pour les Ch....".

    Tu oses t’indigner et c’est une lettre recommandée avec accusée de réception d’un chargé de mission de Patrick KARAM...tu oses montrer ton drapeau , ton étandard de ce Peuple REUNIONNAIS...alors ton adresse aux oubliettes. i pè pa koz èk bann Rényoné. Tu démontres les qualités exceptionnelles de ce Peuple Réunionnais ...alors c’est la censure...Qui ? Qui ? Les fossoyeuses et les fossoyeurs de notre dignité Réunionnaise. Des Noms...écris moi et je te les donnerais.

    Voilà ce que tes élèves vivent chaque jour. Mais tu sais comme moi :
    "Il est tombé 7 fois, il s’est relevé 9 fois". Proverbe japonais
    et toi tu écris :" Kaf na sèt po".
    Comme toi, je dis à ces jeunes compatriotes qu’il faut être fier d’être Réunionnais. Moi je suis Réunionnais .Je suis fier de l’être et mon drapeau est toujours devant moi.Je le serre trés fort dans mes mains pour qu’il reste toujours dans ce vent de la liberté...notre belle fête : le 20 décembre. tou lè zour la fèt kaf. Pour moi, la fèt Kaf c’est la fèt de la liberté.
    Tous les jours je lève mon verre pour zoli fèt là.
    Cher Professeur levons ensemble et dans une belle unité ce verre de la Liberté. Rendez-vous en septembre. Promis.Juré.
    Bien à toi et merci encore pour tes doux billets .
    Ton élève :

    Aimé TECHER
    Sois assuré de mon combat pour la dignité de ce beau Peuple Réunionnais.

    Article
    Inn modékri, inn ti lavi, inn komantèr ?






  • Bonzour azot !
    Mi sorte pa la rénion mé mi aime son kiltir ansamn son langaz.
    Mé mi pense lé tré dificil traduir toute bann film an kréol. Mi pense lé plis importan promouvoir lo kréol ansamn kiltir rényoné dabor.
    Mi kroi lamondializasion la fransizé la rénion é la rénion astèr i mank in peu in lidentité pou ensorte ali méyèr. I fo k’zot i dévlope in léconomie ek in lidentité kréol pli for mi pense.
    Koué zot i pense ?

    Article
    Inn modékri, inn ti lavi, inn komantèr ?


Kanalreunion.com