Oté

Vin désanm la gingn la viktoir, définitivman !

Justin / 19 décembre 2009

Vin désanm, la fini par ranport la viktoir, issi La Rényon ! I diré mi antann in pé mové lang apré margogné, apré domandé si moush-a-bèf la pa pik Justin... apré di zot lé pa dakor... pars vin désanm 1848, sa lé fine passé dépi lontan. L’abolisyon lésklavaz lété définitif !
Sa lé byin vré, mé i fo dir, pandan lontan la pi parl dé sa... la fé konmsi sa lété déyèr nou é té nitil anparlé... nitil mark sa dann listoir... nitil bann nouvèl zénérasyon i koné, fi-t’in tan, l’avé lésklavaz La Rényon. Kan doktèr Raymond Vergès, l’ané 1945, la fé mète in plak déssi plas Barachois épi la fé plante in pyé d’boi la libèrté, son bann partizan la bate la min... mé la nuite, in bann, san konprann, la arash lo pyé d’oi épi la zète la plak dan la mèr. Fransh vérité ! Zour-la, moin lé sir, lo kèr in bon pé Rényoné la sinyé !
Afors tan, la fé in ka avèk so labolisyon-la ! L’ané 1982, gouvèrnman la déside Vin désanm sar in zour féryé, shomé, péyé… mé lété pankor fini èk sa pars lo mèr Sinni, dann tan-la, la sèy ranplas la fète la liberté par la fète létchi, épi kan l’égliz la rode in date pou mark Frèr Scubilion dann kalandriyé, la pran la date vin désanm. Pou moin, sa lété konm in rash kèr. Boudikont, Vin désanm la fini par ranport la viktoir dann kèr bann Rényoné... gingn son plass anparmi bann manifèstasyon ofisyèl. Vin désanm la gingn la viktoir, définitivman !

Justin



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Le 20 décembre a juste franchi un cap : la suppression de la soumission morale et physique d’une classe par rapport à une autre. Cela n’a pas coincidé avec une juste répartition des biens. Il y a encore des combats à mener pour que chacun vive sa dignité. Chacun de nous sera conscient de sa dignité lorsque les préjugés seront bannis, lorsqu’il pourra s’assumer sans cette assistance provisoire qui reste permanente. Lorsque "La Réunion, terre de métissage, d’harmonie" ne sera plus seulement un slogan pour carte postale, lorsqu’on tiendra compte des 2 derniers termes de la devise de notre République (càd EGALITE, FRATERNITE), alors là oui, le 20 décembre aura "gagné" la victoire définitivement. Et encore !!!! Rien n’est acquis définitivement. Il faut se battre constamment pour cultiver la paix qui découle de la justice. Mais, on n’est pas encore là ; la victoire n’est pas gagnée. Y a du boulot.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com