Point de vue

Langues et pratiques religieuses en Afrique (suite et fin)

Témoignages.re / 10 août 2011

Souvent, il nous est donné d’avoir de fausses représentations de l’Afrique, notre plus proche continent qui nous paraît néanmoins lointain. Pour certains, l’Afrique est un gros village, pour d’autres, elle est un pays uniforme avec pour principale religion, l’Islam. Afin de corriger ces préjugés, nous avons voulu éclairer l’esprit de ceux qui semblent avoir une connaissance imparfaite de ce continent.
L’Afrique est un continent qui entre dans la mondialisation des échanges, si bien qu’à juste titre, on pourrait le définir comme un village de grande taille, avec un territoire incommensurable et illimité. C’est aussi des peuples au départ animistes, surtout ceux du sud du Sahara, qui connaitront plus tard la conversion vers la religion chrétienne pour certains groupes, et musulmane pour d’autres. La majorité reste animiste ou païenne.

Les principaux peuples ou groupes ethniques africains

Grâce aux travaux collectifs des démographes tiers-mondistes, des linguistes, des anthropologues et des ethnologues, nous pouvons citer, cinq grands groupes ethniques : les Bantus, les Kwas, les Mandés, les Wolofs, et les Peuls. Les premiers étant cités dans notre précédent article, nous présentons ici les derniers groupes ethniques et leurs religions.

Les Mandés

Ce sont les peuples, qui ont constitué de grands empires tels que l’empire du Mali au moyen âge, dont principalement les Soninkés ont fait partie de la toute première vague migratoire africaine qui existait en France bien avant 1960, année des indépendances en Afrique Noire francophone. Les locuteurs de la langue Mandé sont issus de la zone des savanes en Afrique occidentale, ce sont surtout des commerçants. Leur principale religion est l’Islam. On les retrouve généralement dans le haut Sénégal-Niger. Les langues Mandé les plus importantes répertoriées sont le bambara pour les Soudanais et les Maliens ; le dioula pour les Burkinabés et surtout les Ivoiriens. Certains Africains originaires de la Guinée, du Libéria, de la Sierra Léone, et même de Côte-d’Ivoire, parlent le malinké. Le peuple Mandé est traditionnellement de religion à prédominance musulmane.

Les Wolofs

Les Wolofs sont des peuples originaires de la Gambie et surtout du Sénégal, où ils constituent l’ethnie majoritaire. Le wolof est la seule langue au Sénégal qui s’impose aux autres ethnies, grâce au phénomène urbain et au mariage mixte à Saint-Louis, à Cayor et à Dakar, principales grandes villes du pays. Certaines autres ethnies cohabitent avec le Wolof. Ce sont par exemple les Pulars, les Sérères, les Dioulas. La langue wolof est aujourd’hui utilisée par la diaspora sénégalaise installée en Afrique de l’Ouest, en Europe, et aux États-Unis. Elle est adoptée comme une des langues nationales au Sénégal et en Gambie.

Les Peuls

Les Peuls sont des peuples disséminés autour des espaces comme le Niger, la Guinée, le Mali, le Burkina Faso, la Mauritanie, le Soudan et le Sénégal. Ce sont les Européens qui ont donné leurs différentes dénominations d’appellation d’origine. L’appellation peule serait venue des Français ; les Anglo-saxons les nomment Fulanis et les auteurs allemands parlent de Fulas ou Ful*. La langue parlée par les Peuls s’appelle le fulfudé ou la fula. La langue fula constitue aujourd’hui une des langues nationales en Mauritanie et au Niger. Les Peuls comme les Wolofs sont des peuples de religion à prédominance musulmane.
D’autres langues, non moins importantes sont également parlées par des peuples de Guinée-Bissau, de Madagascar, et de Comores. Ce sont surtout des populations de langue "unique".*

Bienvenu H. Diogo

(*) L’immigration Noire africaine, Migration et société, Victor K. Kuagbenou, INED



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Avec votre permission juste quelques mises au point.Les peuples citées sont à majorité musulmane et non animiste.Le Bambara en tant que langue n’est pas parlé au Soudan -pays de l’est africain- mais par des Maliens dont le pays s’appelait effectivement Soudan avant les indépendances.Les Peuls habitent en majorité au Nigeria et au Cameroun. D’ailleurs le mot Peulh est allemand : la rencontre justement lors de la pénétration allemande au Cameroun. En langue peulh : on dit poulo( fulbé au pluriel) pour le peuple et fulfuldé ou pular pour la langue. Au Sénegal , on rencontre le peuple "Pular "comme vous l’avez mentionné ; se sont tous ceux qui parlent la langue peulh , on dit les "hal pulars" , c’est une communauté linguistique et pas forcement culturelle.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com