Point de vue

Le couple peut tous les jours fêter la Saint Valentin

Témoignages.re / 29 février 2012

Anciennement appelée la Fête de purification (la Chandeleur), fêtée depuis les années 494, cette fête de l’amour et de la fécondité aujourd’hui célébrée marque la force de l’amour qui est ressentie malgré la morosité économique ambiante dans le monde. Pour certains Valentins et Valentines, elle est un moment de déclaration d’amour, une preuve d’amour et d’évaluation de toute la relation sentimentale.

La fête, célébrée tous les 14 février, est une date désormais mémorable, qui est entrée progressivement dans les habitudes d’offrande de cadeaux dans les couples. Ne pas sacrifier à la tradition peut parfois être préjudiciable au partenaire qui manquerait à cette exigence. Et cela peut même conduire au divorce ou à la séparation du couple. Surtout que des publicités tapageuses rappellent l’importance d’offrir des cadeaux pour témoigner de son grand attachement sentimental à celui ou celle que l’on considère comme sa moitié. Mais en même temps, les incitations à la consommation déclenchées à grands coups de publicité perturbent quelque peu gravement la paix des amoureux.

Le flou entretenu dans les origines de la fête et les dates différentes connues pour la célébration de cette fête dédiée à la purification et à la fécondité devaient conduire plus d’un couple à la prudence. Parce que l’amour se vit tous les jours dans la parole et dans les gestes. Il serait alors dommageable que, pour des raisons économiques et financières, le couple se disloque pour un piège tendu à lui par la grosse publicité bien pensée et organisée, qui déclenche un goût immodéré à l’achat. Ainsi piégés, parfois certains amoureux prennent la question au sérieux et peuvent marquer par leur mécontentement l’abandon du foyer pour un article non acheté ou pour un parfum que le partenaire n’a pas pu lui offrir à cause de moyens financiers insuffisants. C’est bien ça le piège imposé aux amoureux un peu trop crédules et passionnés.

Pour une fête censée au départ purifier et rendre prospères les bonnes âmes, un défi attend désormais les amoureux : Savoir lui donner sens autrement par la preuve de l’amour et profiter de chaque minute passée ensemble à deux au lieu de vouloir attendre un jour de « fête commerciale » pour déclarer sa flamme. Hier, nos gramouns n’attendaient pas une date et une seule pour se dire qu’ils s’aimaient, les cadeaux se donnaient tous les jours, tant qu’on le pouvait et avec les moyens qu’on avait à sa disposition. La preuve d’amour n’était pas forcée, ni organisée de l’extérieur, elle était là et venait droit du cœur par actes ou par pensée.

L’amour se fête tous les jours. Tout est une question d’éducation et de maturité des conjoints. L’amour peut résister à tout, et chacun a sa manière de le fêter, en dépit de la crise économique actuelle, sans se plier aux diktats et à l’appât publicitaire qui peut ruiner.

Bienvenu H. Diogo


Kanalreunion.com